Antoine Diot
Antoine Diot | Anthony Massardi/MAXPPP

Dix ans après son dernier titre, la SIG remporte la Leaders Cup

Publié le , modifié le

Leader en Championnat, Strasbourg a remporté ce dimanche son premier trophée depuis dix ans en battant Le Mans (60-58), tenant du titre, en finale de la Leaders Cup.

Dans cette bataille, où les défenses ont longtemps pris le pas sur les attaques, celle de Strasbourg a été la plus combative. Aux commandes du match pendant plus de trois quart-temps, la SIG s'est pourtant fait une belle frayeur en laissant Le Mans passer un énorme 22-5 dans l'ultime période. A l'issue d'un money time étouffant, le club alsacien a finalement tenu bon, même s'il y avait sans doute faute sur la dernière tentative d'Antoine Eito. Antoine Diot (11 points, 5 passes) a été élu meilleur joueur du tournoi, organisé pour la troisième anneé de suite à Disneyland Paris. 

Les Strasbourgeois conjurent enfin le sort, eux qui avaient perdu leurs trois précédentes finales et qui n'avaient plus soulevé le moindre trophée depuis celui de champion de France, en 2005. Vincent Collet, lui, réussit l'exploit de remporter la Leaders Cup (ex Semaine des As) avec trois clubs différents (Le Mans en 2006, l'ASVEL en 2010). 

Déclaration : Ali Traoré, pivot de Strasbourg : "La victoire est encore plus belle (avec ce scénario) mais si on pouvait éviter de se faire des frayeurs comme ça, ce serait mieux. On a juste pensé à faire le match qu'il fallait pour gagner. La Sig avait une espèce d'étiquette de perdant en finale mais moi je m'en fous, je n'ai pas connu ça. Je fais partie des nouveaux joueurs cette année. Je suis venu sans appréhension pour gagner des titres. Pour l'instant on a le premier titre, maintenant il faudra aller chercher les deux autres."

Gaétan Scherrer @GaetanScherrer