Pro A - Gravelines assomme Poitiers

Publié le , modifié le

Quatre équipes -Chalon, Paris, Le Mans et Gravelines- occupent provisoirement la tête de la ProA de basket-ball dans l'attente du choc au sommet de la 5e journée entre l'Asvel de Tony Parker et le Nancy de Nicolas Batum, deux stars de la NBA, dimanche, à l'Astroballe.

Si Paris-Levallois a souffert pour venir à bout d'Hyères-Toulon (93-90) vendredi en dépit de trois joueurs à plus de 20 points (Chatfield 29, Williams 28, Hamilton 22), Chalon-sur-Saône n'a laissé de l'espoir à Strasbourg que l'espace du 3e quart-temps, où les deux équipes ont terminé à égalité (16-16). Il est vrai que les locaux menaient déjà largement à la pause (44-29) et se sont même permis de terminer sans forcer (20-24) pour l'emporter de 10 points (80-70). Gravelines n'a pas fait non plus de détail à Poitiers, battu 72 à 59, grâce notamment à Albicy, meilleur marqueur de la rencontre avec 25 points.

Le Mans a pu compter sur l'adresse de son trio de choc Sommerville-Rochestie-Batista, auteur de près de 3/4 de ses points, pour venir à bout d'une équipe de Dijon accrocheuse (68-65). Les Manceaux ont même un peu tremblé sur la fin de match, terminé tambour battant par les visiteurs (22-15 au 4e quart-temps). Avec 9 points, ce quatuor ne compte qu'une unité de plus que le Nancy de Nicolas Batum, très attendu à l'Astroballe par Tony Parker et une formation de l'Asvel, seulement 12e avec 6 points, désireuse de recoller au plus vite au peloton de tête pour faire honneur à son président et actionnaire principal. En bas du classement, Pau-Orthez n'arrive décidément pas à décoller. Toujours à la recherche de son premier succès à domicile, les Palois se sont lourdement inclinés devant leur public face à Cholet (100-89) et restent donc scotchés à la 13e place, en compagnie de Dijon et du Havre, battu à Roanne 86-74, à seulement une longueur de la dernière place occupée par Hyères-Toulon.

AFP