Zvedan Mitrovic, l'entraîneur de l'AS Monaco
Zvedan Mitrovic, l'entraîneur de l'AS Monaco | ELYXANDRO CEGARRA / NurPhoto

ProA : Monaco et Limoges se donnent rendez-vous en demi-finale

Publié le , modifié le

Monaco, premier de la saison régulière de Pro A de basket et Limoges, quatrième, ont rendez-vous en demi-finales des play-offs, après leur succès samedi en quarts de finale, respectivement contre Pau-Orthez (98-73) et contre Dijon (81-64).

Monaco éteint Okobo

Il y a trois jours, pour le match aller, un jeune Palois, Elie Okobo (20 ans) avait poussé le favori monégasque dans ses retranchements, avec ses 44 points, la deuxième meilleure marque de l'histoire venue d'une autre planète. Les joueurs de la Principauté s'en étaient sortis in extremis, 99 à 97. Samedi soir, l'arrière membre de la Team France Basket a été réduit au silence. Il a certes connu un nouveau coup de chaud, avec 11 points dans le troisième quart-temps qui ont fait espérer un incroyable come-back au Palais des sports. Mais il était bien trop seul face au collectif monégasque, bien orchestré par DJ Cooper (14 pts), ultra-dominateur aux rebonds (42 contre 24), et qui a recreusé l'écart immédiatement (58-75, 30e).

Depuis son retour dans l'élite du basket français en 2015, la Roca Team a toujours terminé en tête de la phase régulière, mais a souvent déçu. Elle n'a jamais atteint la finale, se cassant les dents à chaque fois contre Villeurbanne (en demies en 2016 et en quarts l'an passé). Cette saison, elle ne tombera pas avant la série finale sur sa bête noire, mais c'est Limoges qui attend Monaco sur la dernière marche avant la finale, dans une série au meilleur des cinq rencontres.

Limoges conquérant à Dijon

En difficulté cette saison à l'extérieur, Limoges a corrigé le tir au meilleur moment, en quart de finale retour sur le parquet de Dijon, en s'imposant 81 à 64. Après son succès à Beaublanc en quarts de finale aller (79-75), Limoges, qui retrouve les playoffs pour la première fois depuis son dernier titre en 2014/15, avait besoin d'un succès pour valider son billet en demies et surtout économiser des forces en vue de la prochaine rencontre face à Monaco. "J'ai vu avant le match que Monaco était devant. Ils ont gagné, donc pour ne pas rajouter de la fatigue à celle que l'on a déjà, c'est bien d'avoir terminé cette série en deux matches", s'est félicité l'ailier français du CSP William Howard, au micro de SFR Sport. "On savait qu'ils n'avaient perdu que trois matches dans leur salle cette année et que ce serait difficile", a ajouté Howard, conscient que les Limougeauds devaient perdre moins de balles qu'au match aller (22).
 

AFP

Championnat de France de basket - Jeep Elite