pro a

Pro A - Jeep Elite : Blois privé de montée, Boulazac repêché

Publié le , modifié le

La décision a surpris tout le monde et risque de provoquer du remous autour de l'élite du basket français. La Ligue Nationale de Basket a officialisé ce lundi son refus de voir l'ADA Blois Basket accéder à la Pro A. En cause, un problème autour du centre de formation. Le club, champion de Pro B, a décidé de contester la décision de la LNB, la jugeant "scandaleuse et injuste".

Alain Béral, président de la LNB, a rendu son verdict ce lundi concernant l'accession à la première division pour le club de basket de Blois. La raison ? Le club ne dispose pas d'un centre de formation agrée par le ministère des sports. Cette décision a fait bondir les dirigeants du club de Loir-et-Cher qui se sont offusqués de voir leur montée invalidée. L'ADA Blois Basket, dans un communiqué, exprime son incompréhension. Le club devrait normalement ouvrir les portes de son centre de formation le 1er septembre, bien avant le début de la saison régulière de Jeep Elite. En 2015, Monaco se trouvait dans la même position que Blois, mais sa montée n'avait pas été retoquée par la ligue. 

Blois avait connaissance de ce point de règlement. Et le club travaillait depuis plusieurs mois à la création de ce centre. Seulement, il faut que l'agrément soit validé avant le 20 juin, date butoir fixée par la LNB.

Cette décision engendre également le repêchage du club de Boulazac, descendu sportivement, au terme de la saison 2017-2018. Car comme le stipule le règlement LNB, en cas de refus de montée d'un club de Pro B, c'est le 17e de Jeep ELITE qui est repêché. 

Mais rien n'est encore fait Blois va désormais contester la décision rendu par la LNB. L'affaire pourra prendre du temps et perturber l'intersaison des deux équipes. 

Championnat de France de basket - Jeep Elite