Dallas New Orleans Kidd Nowitzki Terry 11 2010
Kidd, Nowitzki et Terry, trois artilleurs des Mavericks | AFP - Getty Images

Premier revers des Hornets

Publié le , modifié le

Dans l'un des chocs de la Conférence Ouest, New Orleans a subi son premier revers de la saison à Dallas (98-95), mené par le trio Nowitzki-Terry-Kidd qui a inscrit 67 points. Phoenix s'impose de peu contre Denver (100-94) malgré un double-double d'Anthony (20pts, 22rbds), comme Oklahoma City à Utah (115-108) avec 30pts de Durant et malgré 31pts et 11rbds de Williams au Jazz. 6pts et 7rbds pour Boris Diaw dans le succès de Charlotte contre Minnesota (113-110).

Ils étaient les derniers invincibles, mais leurs statut s'est éteint à Dallas cette nuit. New Orleans était la dernière franchise à n'avoir pas encore été battue depuis le début de la saison, mieux que San Antonio (1 défaite), que les Lakers ou Boston (2 défaites). Mais à l'American Airlines Center, les Hornets ont dû baisser pavillon, s'avouer vaincus non sans avoir eu l'impression de décrocher une neuvième victoire de rang, en menant jusqu'à trois minutes du terme de la rencontre. Avec Chris Paul (22pts, 9 passes, 4rbds), David West (12pts, 5rbds), Pedrag Stojakovic (17pts à 4/6 à 3pts), les leaders de la NBA s'étaient ménagés un joli pécule pour bien gérer la fin de match. Mais c'était sans compter la mise à feu de Jason Terry, auteur jusque-là d'un modeste 5 sur 14 au tir dans les trois premiers quarts temps, qui enquillait les paniers déterminants (4/5) et 3/6 à 3pts) pour finir avec 26pts et 4 passes. Il n'était pas tout seul à sonner la charge, rejoint par Dirk Nowitzki (25pts, 10rbds et 3 passes) et par Jason Kidd (16pts, 8rbds, 6 passes à 3/5 à 3pts). Le meneur de jeu était même présent pour un rebond si précieux dans les dernières secondes, après un deuxième tir consécutif de West qui rebondissait sur l'arceau. Ce septième succès en neuf rencontres des Texans n'a pas permis à Ian Mahinmi de se défouler, ne passant que 15" sur le parquet.

"C'est probablement la plus belle victoire depuis longtemps, avec une défense totale sur la durée. Channing Frye a bougé ses fesses". Voilà ce qu'Alvin Gentry, l'entraîneur de Phoenix, a déclaré à l'issue de la victoire de son équipe sur Denver (100-94). Si les 7 rebonds défensifs de Frye, auxquels il a ajouté 15pts, ont bien aidé sa formation, les 14 points inscrits par le duo Hakim Warrick (21pts) et Hedo Turkoglu (9pts, 7rbds, 3 passes) au début du 4e quart-temps ont été le tournant du match, permettant aux Suns de renverser la vapeur (73-81) et prendre les commandes (87-82) avant que Nash (15pts, 7 passes, 4 rbds) et Turkoglu encore lui ne terminent le travail en rentrant leur seul panier à 3pts en toute fin de match. Grant Hill (14pts, 3rbds), Jason Richardson (11pts, 6rbds) ou Josh Childress (10pts, 8rbds) n'étaient pas de trop non plus pour contrer notamment Carmelo Anthony, auteur d'un superbe double-double (20pts, 22rbds), soutenu par Nene (14pts), Affalo (15pts, 7rbds), Billups (14pts, 4rbds) et Harrington (14pts, 5rbds, 4 passes). A 38 ans, avec 18pts de moyenne et 63% de réussite au tir, Grant Hill n'est pas étranger à cette 6e victoire de Phoenix, lui qui tournait l'an dernier à 9.5pts de moyenne (44% de réussite).

Les Clippers continuent pour leur part à s'enfoncer en ce début de saison, avec une sixième défaite d'affilée (10 au total) subie à domicile contre les Nets (110-96), ce qui en fait le pire début de la franchise depuis 12 ans (0 victoire, 17 défaites en 1998-1999). Pire encore, c'est l'un de ses anciens pensionnaires qui a activement participé à ce revers, en la personne de Travis Outlaw (23pts, 5rbds), bien aidé par Brook Lopez (24pts) alors que Jordan Farmar réalisait un joli double-double (15pts, 12 passes). A Los Angeles, les 30pts, 4 passes et 4 rebonds d'Eric Gordon ne sont qu'une bien maigre consolation. 

Sans victoire à domicile et avec un déficit de 8 points à deux minutes de la fin du match, Charlotte semblait encore parti pour s'incliner contre Minnesota. Mais la franchise de Michael Jordan a inversé la tendance, derrière un bon Gerald Wallace, auteur de 26 points et surtout d'un record pour la franchise avec 17 lancers-francs réussis, ce qui a permis aux Bobcats d'être la dernière équipe à remporter enfin la victoire dans son antre (113-100) contre les Wolves pénalisés par leur inexpérience. Si Boris Diaw a été discret (6pts, 7rbds), il a pu voir Stephen Jackson s'enflammer loin du cercle (5/6 pour 26pts, 3 passes et 2rbds).

Résultats de la nuit

Charlotte - Minnesota 113-110
Orlando - Memphis 89-72
Dallas - New Orleans 98-95
Phoenix - Denver 100-94
Utah - Oklahoma City 108-115
Golden State - Detroit 101-97
LA Clippers - New Jersey 96-110