Ndongue
Emmeline Ndongue fait la moue. Bourges n'ira pas en finale de l'Euroligue. | MICHEL CLEMENTZ / WORLDPICTUR

Pas d'exploit pour Bourges

Publié le , modifié le

En demi-finale de l'Euroligue dames, les basketteuses de Bourges ont dansé le tango russe face à Ekaterinbourg, un adversaire qui avait atteint le Final Four depuis 2008 sans jamais parvenir à se qualifier pour la finale. Grâce à Candace Parker, impériale (24 points, 14 rebonds), les Russes conjurent enfin le mauvais sort (73-44) et filent vers le titre. Les coéquipières de Céline Dumerc n'auront vécu qu'un quart-temps et demi.

Les Berruyères réalisent une entame de match tonitruante en passant un 9-0 sur le parquet d'Ekaterinbourg, qui ne parvient pas à scorer pendant cinq minutes.... avant de se réveiller. Les Russes comblent l'écart puis passent devant en moins de deux minutes (11-9), comme pour rappeler que le club n'a pas atteint ce stade de la compétition ces cinq dernières années par hasard. Pourtant, malgré le duo américain Candace Parker - Diana Taurasi qui enquille les paniers, Bourges tient le coup. Dans le sillage d'une Céline Dumerc des grands soirs, les "Tango" virent en tête après 10 minutes (18-16).

15 minutes et plus rien

Après un bref passage à vide en début de deuxième quart-temps, les deux formations reprennent leur mano a mano. Pas très adroites mais solides en défense, les joueuses de Valérie Garnier font preuve d'une résistance surprenante (23-23) malgré l'absence d'Endy Miyem, blessée et laissée sur le banc pendant toute la rencontre. Après quelques points concédés en seconde chance et une légère baisse d'intensité défensive à l'intérieur, les visiteuses laissent Ekaterinbourg dérouler leur basket et prendre 9 unités d'avance (34-25), notamment grâce à Candace Parker (16 points et 11 rebonds à la mi-temps).

Au retour des vestiaires, devant son public, le club russe enclenche le rouleau compresseur. Diana Taurasi mène les siennes vers un 8-0 d'entrée et pousse l'écart à 17 points. Leedham tente bien de donner un peu d'air aux Françaises, mais la paire américaine adverse ne s'arrête plus de scorer.

De l'autre côté du parquet, "Ekat" verrouille la raquette et n'offre plus la moindre solution offensive à Bourges qui s'effondre complètement : 69-33 à 5 minutes de la sirène, soit un incroyable 44-8 depuis la fin du deuxième quart-temps. Les Tango n'ont plus qu'à limiter les dégâts pour sortir avec les honneurs (73-44), mais la note est salée. 

Céline Dumerc (12 points, 4 rebonds, 3 passes) et Marissa Coleman (13 points, 3 rebonds) auront tout tenté, mais le secteur intérieur adverse était bien trop imposant pour rivaliser. Les Américaines Diana Taurasi et Candace Parker totalisent à elles seules 40 points, 19 rebonds et 8 passes décisives. Ekaterinbourg rencontrera dimanche le vainqueur de la deuxième demi-finale entre Fenerbahçe et Kosice.