Parker pourrait finir sa carrière l'ASVEL

Publié le

Avant de s'envoler pour les Etats-Unis et retrouver la NBA, Tony Parker a offert une dernière conférence de presse à l'Astroballe de Villeurbanne, histoire de faire le bilan de cette aventure: "C'était vraiment un truc de malade. On était un peu les Beatles. Partout où on allait c'était la folie." Un goût qui l'incite à déclarer sa flamme: "J'espère faire ma dernière année de basket à l'Asvel".