Tony Parker
Tony Parker | Ehrmann / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Parker et Lin, hommes du jour

Publié le , modifié le

Tony Parker, après une petite baisse de régime de deux matches, est reparti de plus belle en NBA lors du succès de San Antonio à Toronto (113-106), le 9e consécutif des Spurs. L'autre homme du jour a une nouvelle fois été Jeremy Lin qui a conduit les Knicks à la victoire à Sacramento (100-85). La surprise de la soirée est venue de Boston, où les Celtics se sont inclinés 98-88 à domicile face aux Pistons.

A dix jours du All Star Game, ce match des étoiles qu'il jouera pour la  quatrième fois de sa carrière, +TP+ a inscrit 34 points et fait 14 passes  décisives contre les Raptors, pas loin de sa meilleure performance en carrière  (17 passes décisives), qui date du 23 janvier contre La Nouvelle-Orléans. Le meneur de jeu français des Spurs est intenable depuis le début du mois  de février avec 25,2 points et 7,6 passes décisives de moyenne par match. A Toronto, Parker a notamment converti ses 12 lancers francs, dont 8 dans  les trois dernières minutes de jeu pour permettre à San Antonio de maintenir  tranquillement son avance de quelques points. Il a marqué 12 points dans le  dernier quart temps et a shooté à 48% de réussite (11 sur 23). Avec la défaite inattendue (96-95) d'Oklahoma City chez les Houston Rockets, les Spurs se rapprochent de la première place de la Conférence Ouest. 

La journée a également été marquée par la confirmation du talent de Jeremy Lin. Dans sa fulgurante ascension entamée début février, le jeune meneur d'origine taïwanaise avait toujours inscrit au moins 20 points à chacun des six derniers matches, pour autant de victoires. Cette fois il s'est contenté de prendre six tirs, pour 10 points inscrits, mais il a régalé le public du Madison Square Garden de quelques passes spectaculaires déclenchant des grondements de satisfaction dans les travées combles de l'enceinte new-yorkaise. 13 passes décisives au total   

Avec 30 points et 17 rebonds, Josh Smith a contribué victorieusement au déplacement d'Atlanta à Phoenix (99-101). A Boston, les 35 points d'un autre meneur de talent, Rajon Rondo, n'ont pas suffi pour éviter la déconvenue des Celtics, dominés (98-88) par les Pistons de Detroit.. 

Nicolas Batum et Portland sont allés chercher une précieuse victoire à  l'extérieur en battant Golden State (93-91) avec un bon apport dans tous les  secteurs de jeu de l'ancien Manceau. Batum, qui sortait d'une prestation à 33  points (record en carrière égalé) face à Washington, a inscrit 17 points, pris  4 rebonds, fait 3 passes décisives, réalisé 2 interceptions et fait 2 contres. Il s'est aussi distingué en étant à la concrétisation avec un smash à deux  mains d'un +alley-oop+ initié par Marcus Camby à trois minutes de la fin.

Boris Diaw a de son côté frôlé le double double en inscrivant 14 points et  en prenant 9 rebonds lors de la défaite de Charlotte à Minnesota (102-90), la  16e d'affilée des Bobcats, qui s'enfoncent encore plus dans la médiocrité.

Résultats de la nuit  

Milwaukee-New Orelans 89-92
Phoenix-Atlanta 99-101
Boston-Detroit 88-98
Cleveland-Indiana 98-87
Golden State-Portland 91-93
New York Knicks-Sacramento  100-85
Orlando-Philadelphie 103-87
Los Angeles Clippers-Washington 102-84
Dallas-Denver 102-84
Toronto- San Antonio 106-113
New Jersey-Memphis 1000-105
Houston- Olkahoma 96-95
Minnesota-Charlotte 102-90 

francetv sport @francetvsport