Paris Levallois Albicy pénétration Le Havre 102010
Le meneur du Paris Levallois Andrew Albicy | AFP - BERTRAND LANGLOIS

Paris-Levallois au bord du gouffre

Publié le , modifié le

L'étau se resserre autour du club de la capitale. A quatre journées de la fin de la saison régulière, le pronostic vital est très réservé pour le PL, 15e et relégable. La courbe de température est en chute libre avec 4 défaites sur les 5 derniers matches, l'inverse de Vichy, 14e et en voie de guérison depuis deux mois. Vendredi, les deux équipes se retrouvent à Coubertin pour le match le plus important de l'année. Malheur au vaincu.

Paris-Levallois et Limoges en Pro B, la ligue doit se pincer pour y croire. Comment deux anciennes locomotives de l'élite ont pu en arriver là. Si le promu CSP revenait de loin, le cas du PL est plus problématique. Qualifié pour les playoffs dès son retour en Pro A la saison dernière, le club francilien n'a pas réussi à digérer cet excellent résultat. Entre la perte de son shooteur portoricain AD Vassalo, qui finira par s'égarer à l'Asvel, les mauvais recrutements (Wright et Wyatte) et l'immaturité d'Andrew Albicy, l'embellie finissait par retomber. Malgré le départ de l'entraîneur Jean-Marc Dupraz, Paris broyait du noir jusqu'au printemps. Pas assez forte pour jouer son maintien au couteau, le PL risque de perdre totalement pied. Seul un succès contre Vichy peut relancer les Franciliens qui évoluent dans un relatif anonymat à Paris.

Vichy ne s'arrête plus

Depuis la phase retour, Vichy n'est lui plus le même. Demi-finaliste de la Coupe de France, la JAV a pris son destin en main et roule sur tout ce qui bouge. Candidats aux playoffs, le HTV et le MSB viennent d'en faire les frais. "On est dans une spirale positive, qui emmène les victoires, confirme le capitaine vichyssois Jamal Shuler. On n'a plus envie de revivre les défaites. La différence entre l'équipe d'aujourd'hui et celle du début de saison s'explique par le fait qu'on joue ensemble, et que chacun essai de rattraper les erreurs des autres." Un exemple à suivre pour toutes les équipes menacées de relégation... De plus, la JAV ne peut viser que la victoire. Avec un point-average largement favorable (77-50 à l'aller), il est peu probable que les Franciliens retournent la situation.Ça sent le KO à Coubertin !

Cholet presque N.1

Vendredi, Roanne va tenter de s'accrocher à son rêve de top 2 en recevant Villeurbanne. Depuis deux matches, la Chorale va mieux. Reste à confirmer dans le derby face aux Verts, en lutte pour la 6e place avec Hyères-Toulon. Attendu chez la lanterne rouge Limoges, Cholet peut lui, en cas de succès, verrouiller l'une des deux premières places dès samedi en attendant mieux. A suivre également un alléchant Hyères-Toulon - Nancy et un indécis Le Mans - Gravelines.