Orléans fait exploser Nancy

Orléans fait exploser Nancy

Publié le , modifié le

Lors de la suite de la 28e journée de ProA, Orléans s'est imposé à Nancy (83-73) pour conforter sa troisième place au championnat. Dans les deux autres derniers matches de la soirée, Roanne a subi une déroute au Havre (96-62), tandis que Paris-Levallois allait perdre le derby francilien à Nanterre (83-77).

Avec plus que trois matches à disputer dans la saison régulière, et déjà les deux relégués connus (Hyères-Toulon et Pau-Orthez), tous les regards sont tournés vers le haut de tableau. Et à l'approche des play-offs, mieux vaut prendre l'ascendant psychologique sur un rival qu'on pourrait retrouver dans le sprint final. A ce jeu, Orléans a frappé un bon coup en allant s'imposer dans la salle de Nancy (83-73). Malgré 27pts, 10rbds et 3 passes de Jamal Shuler, les Lorrains ont subi une défaite importante en ayant toujours couru après le score. Akingbala (10rbds, 4pts) et Amagou (16pts) ont bien tenté de mener les hommes de Jean-Luc Monschau dans le bon sens, mais la cruelle maladresse notamment de John Linehan (5pts, à 2/9 aux tirs, et 1/7 à 3pts) ou d'Adrien Moerman (7pts, 3/11 aux tirs, 1/4 à 3pts) a été fatale. ET c'est une 4e défaite consécutive qui vient conclure la soirée, noire à Nancy. D'autant plus que du côté d'Orléans, cela a joué. Ndoye (21pts, 3rbds), Banks (16pts, 6rbds, 4 passes), Sy (13pts, 4rbds, 3 passes), Pellin (12pts, 4rbds, 4 passes) et Sangare (11pts, 5 passes) ont bien uni leurs efforts pour donner cette victoire aux Orléanais qui  confortent leur 3e place au championnat. En plus, ils sont assurés de finir dans les quatre premiers, ce qui leur assure l'avantage du terrain lors du 1er tour des play-offs.

Débarrassé de la crainte de la relégation, Le Havre a réalisé un feu d'artifice devant son public pour dominer Roanne (96-62). Un double-double pour John Cox (12pts, 10 passes), et cinq autres joueurs à plus de dix points (Jenkins 13pts, Leonard 14pts et 9rbds, Boddicker 11pts, Houston 10pts, Wiggins 19pts et 5rbds), voilà la recette d'un franc succès. Des statistiques qui contrastent avec celles de la Chorale, où seuls Nsonwu-Amadi (10pts, 7rbds), Braud (14pts) et Page (11pts) dépassent la barre des 10 points.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze