Kevin Durant
Kevin Durant | ©LARRY W. SMITH/EPA/MAXPPP

Oklahoma prend la main

Publié le , modifié le

Ça commence à sentir bon l'odeur de la finale NBA pour le Thunder. Lundi soir, Oklahoma a réalisé une excellente opération en s'imposant 108-103 à San Antonio lors du 5e match de la finale de la Conférence Ouest. Grâce à ce succès, le Thunder mène la série 3-2 et aura l'occasion de conclure mercredi soir à domicile.

C'est un gros coup de massue qui est tombé sur la tête des Spurs. Ils ont perdu leur troisième match consécutif, l'avantage du terrain et quasiment tout espoir de nouveau titre NBA. Après avoir mené la finale de l'Ouest deux à zéro, la bande à Parker s'est pris trois fois la foudre du Thunder. "Définitivement, nous avons appris du match 1 (quand Oklahoma était en tête de neuf points dans le 4e quart-temps avant de perdre), a expliqué le coach d'OKC Scott Brooks. Lors de cette première rencontre nous n'avions pas bien fait tourner le ballon et nous n'avions pas assez bien défendu. Je pense que nous avons fait un excellent travail en brisant la tempête. Nous avons gagné avec notre dureté."

Car les Spurs avaient eux aussi fait gronder le tonnerre après la pause. En ouvrant le troisième quart-temps avec un spectaculaire 18-4 dont huit points sur des pertes de balle, San Antonio avait remis le Thunder à sa place (62-56). Mais Oklahoma n'a pas cédé. Avec son impressionnant Big Three Kevin Durant (27 points dont 22 en deuxième mi-temps), Russell Westbrook (23 pts) et James Harden (20 pts), c'était au Thunder de réagir et de passer un 20-5 à la fin du 3e quart. Cet éclat était suffisant pour éviter un retour des Spurs en fin de match. Revenus à deux points à deux minutes, les Texans butaient sur un "OKC" de feu. Harden tuait le suspense avec un tir primé à 28 secondes du buzzer (106-101).

Trop intermittent, San Antonio perd gros alors que son trio Ginobili (34 pts), Paker (20 pts) et Duncan (18 pts) avait tenu son rang. "Je pense que nous n'avons pas été au niveau en première mi-temps, a regretté l'entraîneur des Spurs Gregg Popovich. Je suis déçu par le manque d'agressivité de mon équipe. Jusque-là nous avions toujours été compétitifs dans trois quart-temps et ce soir on n'en a joué que deux. Si on enraye pas cette série, ce sera fini mercredi."