Joakim Noah - Chicago Bulls
| AFP - Drew Hallowell / GETTY IMAGES NORTH AMERICA /

Oklahoma mate les Lakers, Noah explose les compteurs

Publié le , modifié le

Oklahoma, qui avait atteint la finale NBA la saison passée en sortant notamment les Lakers , a de nouveau dominé l'équipe de Kobe Bryant, grâce à Kevin Durant et ses 36 points, pour enregistrer sa 7e victoire d'affilée. Belle soirée pour Joakim Noah, qui a très largement contribué au succès de Chicago à Detroit (108-104), et pour Tony Parker, meilleur marqueur des Spurs victorieux de Houston (104-92).

Le Thunder en réussite

Privés de Pau Gasol, en délicatesse avec ses genoux, et de Steve Nash, qui n'a joué que deux matches cette saison avant de se blesser à une jambe, les Lakers n'ont pas pu résister à l'adresse du Thunder (49% de réussite). Kobe  Bryant, récemment devenu le cinquième joueur -et plus jeune- de l'histoire à passer la barre des 30.000 points en carrière, a encore fait feu de tout bois avec 35 points, 7 passes, 3 rebonds et 3 interceptions mais Durant, qui le rejoindra sûrement un jour sur cette prestigieuse liste, n'a pas été en reste avec plus de 50% de réussite, 9 rebonds et 4 passes pour son quatrième match à plus de 35 points cette saison (seul Bryant fait mieux en NBA avec cinq).  

Bryant a reçu le soutien de Dwight Howard (23 points, 18 rebonds) alors que Durant a pu s'appuyer sur Russell Westbrook (33 points, 8 passes décisives) mais les remplaçants des Lakers (5 sur 18 aux tirs) n'ont encore pas été à la hauteur tandis que ceux du Thunder ont tenu le choc (10 sur 19 aux tirs). Oklahoma a bâti son succès dans le deuxième quart-temps au cours duquel, avec 41 points inscrit, il a pulvérisé la défense des Lakers contraints ensuite de courir après le score sana jamais pouvoir revenir.

Noah supersonique

Joakim Noah a réalisé une prestation magistrale lors de la victoire de Chicago à Detroit (108-104), battant au passage ses records en carrière NBA.  Le pivot des Bulls a atteint pour la première fois de sa carrière la barre des 30 points (précédent record: 26 pts) et a capté 23 rebonds (précédent record: 21), dont la bagatelle de 10 rebonds offensifs, pour aider Chicago à battre les Pistons pour la seizième fois d'affilée grâce à une évidente supériorité à l'intérieur (41 rbds à 28, 58 pts dans la raquette contre 38). Noah a aussi réalisé 6 passes décisives, 2 contres et 2 interceptions dans un match où les Bulls ont compté jusqu'à 17 points de retard. Adepte du travail défensif et du combat dans la raquette, Noah pèse aussi, depuis le début de la saison, de plus en plus dans le jeu offensif des Bulls toujours privés de Derrick Rose, et parvient a obtenir davantage de temps sur le parquet,, en évitant les fautes. Sa progression dans la gestion des temps forts, et son énergie ont en tout cas totalement enrayé le jeu des Pistons.

Tony Parker, lui, est déjà depuis bientôt 10 ans une vedette de NBA et ses San Antonio Spurs n'ont éprouvé aucune difficulté à s'imposer 114-92 contre les Houston Rockets, avec 17 points du meneur français, meilleur marqueur de son équipe. La victoire étant rapidement acquise, Nando De Colo a obtenu presque autant de temps de jeu que Tony Parker et l'ancien Choletais en a profité pour inscrire sept points et offrir cinq passes décisives.    Avec cette victoire conjuguée à la défaite de Memphis (14v-3d), San Antonio (16v-4d) flirte avec la place de leader.
Un autre "Big man" français s'est distingué: Kevin Séraphin, auteur de 19 points et 7 rebonds mais son équipe de Washington, toujours lanterne rouge de la Ligue, s'est tout de même inclinée face à Atlanta (104-95).  Mickaël Piétrus, titulaire avec Toronto, a marqué 13 points, pris 4 rebonds et  3 contres lors de la déroute des Raptors à Utah (131-99).

Triple-double pour Rondo

Dix jours après avoir vu rouge contre Brooklyn avec une exclusion à la suite d'une bagarre, le meneur de jeu de Boston Rajon Rondo a cette fois vu triple contre Philadelphie. Avec 16 points, 13 rebonds et 14 passes décisives, Rondo a réalisé son premier triple double de la saison (au moins dix unités dans trois catégories statistiques) mais sa fin de match n'a pas été à la hauteur du reste: il a glissé sur le parquet alors qu'il avait le ballon en main et qu'il restait quatre secondes à jouer. Au final, Boston s'est incliné 95-94 après prolongation.  Malgré ce 24e triple double de la carrière de Rondo, tous sous les couleurs Boston, et les 27 points du vétéran Paul Pierce, les Celtics se sont inclinés pour la deuxième fois en trois matches. Du côté de Philadelphie, Evan Turner s'est mis en évidence avec 26 points et 10 rebonds, inscrivant le panier de la victoire.

Résultats de la nuit

Oklahoma - LA Lakers 114 - 108
Milwaukee - Charlotte 108 - 93
San Antonio - Houston 114 - 92
Atlanta - Washington 104 - 95
Detroit - Chicago 104 - 108
Brooklyn Nets - Golden State 102 - 109
Sacramento - Orlando 91 - 82
Utah - Toronto 131 - 99
Minnesota - Cleveland 91 - 73
Nouvelle-Orleans - Memphis 89 - 96
Philadelphie - Boston 95 - 94 a.p.
Indiana - Denver 89 - 92