nba duel noah parker montage 2011
Noah / Parker | NBAE via Getty Images/AFP

Noah et Parker en route vers la finale ?

Publié le , modifié le

Ils seront donc sept Français présents aux play-offs de la NBA. La saison régulière qui vient de se terminer a donné quelques satisfactions pour les joueurs tricolores, même si le record de neuf joueurs français présents en phase finale ne sera cette fois pas battu. Le chemin est encore long, mais on se plaît à imaginer une finale entre les Bulls de Joakim Noah (premiers de la Ligue et à l'Est) et les Spurs de Tony Parker (2e de la Ligue et premiers à l'Ouest).

Dans le duel à distance que se sont livrés les deux meilleurs basketteurs français du moment, c'est finalement Joakim Noah qui a pris pour le moment l'ascendant. Car si les Spurs avaient fait course en tête depuis de nombreuses semaines, ce sont bien les Bulls de Chicago qui ont terminé en tête de la Ligue, lors de l'ultime journée de la saison régulière. Revenu d'une blessure à une cheville, Noah a repris confiance en lui et d'ores et déjà affiché des stats dignes de sa meilleure forme. Depuis ses deux titres NCAA, le fils de Yannick n'a participé qu'une seule fois à des play-offs, mais il ne cracherait sûrement pas sur une bague de champion NBA. Avec les Bulls, ce premier tour contre les Pacers sera un simple tour de chauffe.

De son côté, "TP" a encore franchi un palier pour sa 10e saison NBA, en améliorant chacun des secteurs de jeu. Le meneur de jeu de San Antonio compte bien aller chercher un quatrième trophée NBA. Mais la route est encore longue avant de les retrouver tous les deux en finale. Si Chicago devra d'abord se débarrasser d'une modeste équipe d'Indiana, San Antonio devra dès à présent se montrer prudent face à Memphis, une franchise certes inexpérimentée, mais capable d'aller titiller les grosses cylindrées comme elle l'a déjà démontré cette saison.

Si Noah et Parker ont donné du beau spectacle sur les parquets NBA, un troisième larron n'était pas en reste cette saison. Nicolas Batum a démontré avec Portland qu'il n'était pas seulement un ardent défenseur. Plus serein sur les phases offensives, l'ex-Manceau qui participe à sa troisième saison NBA, affiche des statistiques très honnêtes (12,4 pts, 4,5 rbds, 1,5 passes). Batum et les Blazers retrouveront d'ailleurs deux Français dans le rang de Dallas, leur prochain adversaire. Rodrigue Beaubois et Ian Mahinmi ne feront assurément pas partie du cinq majeur des Mavericks, même si Beaubois espère tirer son épingle du jeu après sa blessure à un pied. Dans ce duel, les Blazers auront la faveur des pronostics face à une équipe de Dallas sur une mauvaise pente.

Pour sa sixième saison NBA, Ronny Turiaf a du mal à s'imposer comme titulaire chez les Knicks. En 64 matches, il n'a fait partie du cinq de départ qu'à 21 reprises. En moyenne, il n'est resté que 18 min sur le parquet avec des stats assez faibles (4,1 pts, 3,2 rbds). Son équipe aura d'ailleurs du pain sur la planche dès le premier tour de cette phase finale. Opposés aux Celtics, les Knicks espèrent néanmoins rivaliser avec des adversaires qui ont connu quelques difficultés ces dernières semaines.

Enfin, ces play-offs concerneront -plus ou moins- Pape Sy. Le rookie d'Atlanta n'a fait que trsoi apparitions avec les Hawks, et l'on voit mal comment il pourrait contribuer à épauler son équipe face à Orlando. Face à Dwight Howard, les armes manqueront inévitablement aux Hawks. L'an passé, ils n'avaient d'ailleurs pas pesé lourd en demi-finale de conférence, avec une défaite 4-0 et des écarts relativement conséquents (dont un 114-71).

CONFERENCE EST
. Chicago (1) - Indiana (8)
Chicago-Indiana, samedi (17h00 GMT)
Chicago-Indiana, lundi (01h30 GMT mardi)
Indiana-Chicago, jeudi 21 avril (23h00 GMT)
Indiana-Chicago, samedi 23 avril (18h30 GMT)
Chicago-Indiana, mardi 26 avril (si nécessaire)
Indiana-Chicago, jeudi 28 avril (si nécessaire)
Chicago-Indiana, samedi 30 avril (si nécessaire)
. Miami (2) - Philadelphie (7)
Miami-Philadelphie, samedi (19h30 GMT)
Miami-Philadelphie, lundi (23h00 GMT)
Philadelphie-Miami, jeudi 21 avril (00h00 GMT)
Philadelphie-Miami, dimanche 24 avril (17h00 GMT)
Miami-Philadelphie, mercredi 27 avril (si nécessaire)
Philadelphie-Miami, vendredi 29 avril (si nécessaire)
Miami-Philadelphie, dimanche 1er mai (si nécessaire)
. Boston (3) - New York (6)
Boston-New York, dimanche (23h00 GMT)
Boston-New York, mardi (23h00 GMT)
New York-Boston, vendredi 22 avril (23h00 GMT)
New York-Boston, dimanche 24 avril (19h30 GMT)
Boston-New York, mardi 26 avril (si nécessaire)
New York-Boston, vendredi 29 avril (si nécessaire)
Boston-New York, dimanche 1er mai (si nécessaire)
. Orlando (4) - Atlanta (5)
Orlando-Atlanta, samedi (23h00 GMT)
Orlando-Atlanta, mardi (23h30 GMT)
Atlanta-Orlando, vendredi 22 avril (00h00 GMT)
Atlanta-Orlando, dimanche 24 avril (23h00 GMT)
Orlando-Atlanta, mardi 26 avril (si nécessaire)
Atlanta-Orlando, jeudi 28 avril (si nécessaire)
Orlando-Atlanta, samedi 30 avril (si nécessaire)

CONFERENCE OUEST
. San Antonio (1) - Memphis (8)

San Antonio-Memphis, dimanche (17h00 GMT)
San Antonio-Memphis, mercredi (00h30 GMT jeudi)
Memphis-San Antonio, samedi 23 avril (23h30 GMT)
Memphis-San Antonio, lundi 25 avril (horaire à déterminer)
San Antonio-Memphis, mercredi 27 avril (si nécessaire)
Memphis-San Antonio, vendredi 29 avril (si nécessaire)
San Antonio-Memphis, dimanche 1er mai (si nécessaire)
. Los Angeles Lakers (2) - La Nouvelle-Orléans (7)
Los Angeles Lakers-La Nouvelle-Orléans, dimanche (19h30 GMT)
Los Angeles Lakers-La Nouvelle-Orléans, mercredi (02h30 GMT jeudi)
La Nouvelle-Orléans-Los Angeles Lakers, vendredi 22 avril (01h30 GMT samedi)
La Nouvelle-Orléans-Los Angeles Lakers, dimanche 24 avril (01h30 GMT lundi)
Los Angeles Lakers-La Nouvelle-Orléans, mardi 26 avril (si nécessaire)
La Nouvelle-Orléans-Los Angeles Lakers, jeudi 28 avril (si nécessaire)
Los Angeles Lakers-La Nouvelle-Orléans, samedi 30 avril (si nécessaire)
. Dallas (3) - Portland (6)
Dallas-Portland, samedi (01H30 GMT dimanche)
Dallas-Portland, mardi (01H30 GMT mercredi)
Portland-Dallas, jeudi 21 avril (01H30 GMT vendredi)
Portland-Dallas, samedi 23 avril (21H00 GMT)
Dallas-Portland, lundi 25 avril (si nécessaire)
Portland-Dallas, jeudi 28 avril (si nécessaire)
Dallas-Portland, samedi 30 avril (si nécessaire)
. Oklahoma City (4) - Denver (5)
Oklahoma City-Denver, dimanche (01h30 GMT lundi)
Oklahoma City-Denver, mercredi (00h00 GMT)
Denver-Oklahoma City, samedi 23 avril (02H00 GMT dimanche)
Denver-Oklahoma City, lundi 25 avril (02H30 GMT mardi)
Oklahoma City-Denver, mercredi 27 avril (si nécessaire)
Denver-Oklahoma City, vendredi 29 avril (si nécessaire)
Oklahoma City-Denver, dimanche 1er mai (si nécessaire)

Romain Bonte