Kentucky NCAA
La joie des joueurs de Kentucky après leur 31e succès en saison régulière en NCAA | AFP - ANDY LIONS

NCAA : Kentucky termine la saison régulière invaincu

Publié le , modifié le

L'université américaine de Kentucky a terminé la saison régulière de NCAA (le championnat universitaire américain) invaincu avec 31 victoires en 31 rencontres. Un exploit historique qui n'avait pas été fait depuis près de 40 ans. Les Wildcats seront les grands favoris de la "March Madness" (la folie de Mars), les playoffs de la NCAA, qui débutent dans deux semaines.

Les tee-shirts étaient prêts et les Wildcats n'ont pas gâché la fête. Pour leur 31e et dernier match de la saison régulière de la NCAA, l'université du Kentucky s'est imposé 67-50 contre l'université de Floride bouclant la saison régulière invaincue. Trente-et-un succès et aucune défaite. Un exploit rare qui n'avait plus été réalisé depuis l'université de l'Indiana lors de la saison 1975-1976. Leur joueur-vedette Karl-Anthony Towns, déjà présenté comme le joueur universitaire le plus convoité par les franchises NBA, a toutefois prévenu que ce bilan parfait ne devait être qu'un préambule à leur sacre lors des finales  de conférence et du Final Four très suivis et baptisés "March Madness" aux Etats-Unis. "On se fout d'avoir réussi une saison régulière parfaite, ce qu'on veut c'est le titre de champion, c'est notre but", a-t-il insisté.

Les Wildcats ont remporté leurs 31 matches avec une moyenne de 21,5 points de différence avec leurs adversaires. Seules deux équipes avaient jusque là dépassé les 20 points d'avantage par match: Duke en 2000-01 et Kansas en 2007-08, sacrés champions NCAA au final. L'entraîneur des Gators Billy Donovan a salué l'exploit des joueurs de John Calipari: "Ce qu'ils ont accompli pourrait ne pas se reproduire avant longtemps", a-t-il assuré. Kentucky a remporté le titre NCAA à huit reprises, la dernière fois en 2012. En 2014, les Wildcats avaient disputé la finale mais s'étaient incliné 60 à 54 face à Connecticut.

Benoit Jourdain @BenJourd1