Russell Westbrook (Oklahoma City-Golden State)
Russell Westbrook a brillé lors de la rencontre face à Golden State | LAYNE MURDOCH JR. - NBAE - GETTY IMAGES - AFP

Westbrook se venge de Golden State

Publié le , modifié le

Dans le choc de la nuit, Oklahoma City s'en est remis à Russell Westbrook pour terrasser Golden State au bout de la prolongation (113-112). Le meneur du Thunder a réussi un shoot à trois points fantastique pour donner la victoire à son équipe. Dans les autres rencontres, les Spurs, sans Tony Parker, se sont repris à Orlando (109-91).

15 novembre dernier, Oklahoma City et Golden State se rencontrent pour la première fois de la saison. A deux secondes de la fin, Russell Westbrook pense avoir donné la victoire aux siens sur un shoot à trois points mais voit Iguodala donner la victoire aux Warriors au buzzer. La leçon a bien été apprise par le meneur formé à UCLA. Hier, il a attendu le tout dernier moment pour réussir un shoot à trois points fantastique. Après un tir raté par Ibaka, Westbrook s'est battu pour le rebond et après un sauvetage de Jérémy Lamb s'est fendu d'un shoot derrière l'arc en fadeway. De ces shoots qui font la légende. Le meneur du Thunder termine la rencontre avec 35 points et 7 passes, pour une fois secondé par un Kevin Durant toujours aussi complet à 25 points, 13 rebonds et 5 passes. En face Stephen Curry (32 points, 11 rebonds et 5 passes) et Harrison Barnes (26 points) se sont démenés, sans succès.

Les Spurs déroulent sans Parker

Pas de Tony Parker ? Ce n'est pas un problème pour les Spurs qui ont atomisé Orlando 109-91. Le meneur français, légèrement touché à la cheville, est resté au repos pendant que ses partenaires s'amusaient sur le parquet du Magic. Le patron absent, Tim Duncan a pris les choses en main avec 19 points et 9 rebonds mais surtout 17 unités avant la pause. Une nouvelle fois le collectif des Spurs a fait la différence. Sept joueurs à sept points et plus, 24 passes décisives, 55% aux shoots et 47% à trois points, la recette de "Coach Pop" est toujours la même. 14e victoire de la saison pour San Antonio.

L'autre équipe qui marche sur tout le monde en ce début de saison c'est Indiana. La défense des Pacers a étouffé Washington limité à 73 points. Une nouvelle fois c'est Paul George qui a tiré les siens avec 23 points, bien épaulé par Hibbert et Hill, 13 points chacun. Avec ce nouveau succès, Indiana en est désormais à un bilan iréel de 15 victoires pour une seule défaite.

Miami assure

Dans les autres rencontres, Miami a assuré l'essentiel en l'emportant 90-83 sur Toronto. King James a comme on habitude était le meilleur joueur de son équipe en score 27 points à 10/17. Les Lakers vont un peu mieux grâce à leur succès sur Detroit (106-102). Les Angelinos ont pu compter sur un excellent Wes Johnson (27 points).

Les résultats de la nuit

Philadelphie - Nouvelle-Orleans 105 - 121
Atlanta - Dallas 88 - 87
Boston - Cleveland 103 - 86
Sacramento - LA Clippers 98 - 104 a.p.
Denver - New York Knicks 97 - 95
Utah - Phoenix 101 - 112
Houston - Brooklyn Nets 114 - 95
Charlotte - Milwaukee 92 - 76

NBA