Dwyane Wade Miami
Le joueur du Heat, Dwyane Wade | AFP - MIKE EHRMANN

Wade reste à Miami, Lillard à Portland

Publié le , modifié le

Le marché des transferts a débuté en NBA et déjà les premières grandes manoeuvres ont eu lieu. Si Dwyane Wade et Damian Lillard ont finalement choisi de rester respectivement à Miami et Portland.

Beaucoup plus animé que le mercato de football, le marché des transferts en NBA est beaucoup plus foisonnant. Ouvert le 1er juillet, les annonces n'ont pas tardé : Pierce aux Clippers, Love qui reste à Cleveland, Anthony Davis qui touche le jackpot en restant aux New Orleans Pelicans, la première journée a été riche. Le deuxième jour de ce mercato n'a pas été en reste. Dwyane Wade, la star du Heat a annoncé son intention de rester en Floride. Courtisé par les Lakers notamment, "D-Wade" a décidé de rester fidèle à son club de toujours, "(sa) ville, (sa) maison, (son) chez moi", comme il l'a annoncé dans une vidéo pour annoncer sa prolongation de contrat. A 33 ans, le triple champion NBA (2006, 2012, 2013) repart donc pour un tour pour une saison durant laquelle il touchera 20 millions de dollars. Un bon deal pour les deux parties puisque le Heat ne plombe pas ses finances et que le joueur pourra toujours rempiler pour une saison si celle qui arrive est concluante.

Le tweet de Dwyane Wade

Porltand conserve au moins Lillard

Dans l'Oregon, la saignée continue. Les Blazers, qui ont déjà perdu Nicolas Batum, s'apprêtent à voir partir leur vedette LaMarcus Aldridge, mais également Wesley Matthews, qui s'est engagé à Dallas pour quatre ans et 50 millions de dollars, et Robin Lopez qui va traverser les Etats-Unis direction la cote Est et New York où l'attend un contrat de quatre ans à 50 millions de dollars également. Batum, Aldridge, Lopez et Matthews, soit quatre des cinq titulaires. Ne reste donc plus que le meneur All-Star Damian Lillard qui a rempilé pour six ans. On parle d'un contrat à 120 millions de dollars pour celui qui représente plus que jamais l'avenir d'une franchise en pleine reconstruction.

Le tweet de Damian Lillard

NBA