Wade aura eu le dernier mot face à Nowitzki

Publié le

Auteur·e : AFP
Dwyane Wade
Dwyane Wade | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Deux joueurs emblématiques des années 2000, Dwyane Wade et Dirk Nowitzki, se sont affrontés jeudi pour la dernière fois, tandis que Giannis Antetokounmpo a quitté ses coéquipiers de Milwaukee en plein match, après s'être tordu la cheville droite.

L'un a annoncé depuis le début de la saison que 2018-19 serait, pour reprendre ses mots, "sa dernière danse". L'autre entretient le mystère sur ses intentions et pourrait repartir en octobre 2019 pour une ultime saison, aux côtés de Luka Doncic et de Kristaps Porzingis. Seule certitude: Wade, 37 ans, et Nowitzki, 40 ans, ne se recroiseront plus sur un parquet NBA, alors que leur rivalité a donné lieu à deux finales NBA qui sont restées dans les mémoires, en 2006 (4-2 pour Miami) et 2011 (4-2 pour Dallas).

"D-Wade" et Miami sont sortis vainqueurs (105-99) de leur 35e affrontement, ce qui leur a donné un ascendant définitif au bilan de leurs confrontations, avec une 18e victoire. Ce succès est important pour le Heat, puisqu'il lui permet de reprendre à Orlando, battu par Détroit (115-98), la 8e place de la conférence Est, la dernière qualificative pour les play-offs. Nowitzki s'est consolé en remportant son "un-contre-un" face à Wade, avec 13 points et trois rebonds, contre 11 points et deux rebonds pour l'arrière du Heat en 28 minutes de jeu, le même temps de jeu que l'ailier allemand. "J'ai l'impression qu'il pourrait encore jouer plusieurs saisons, il est encore capable de faire la décision tout seul sur le terrain", a estimé Nowitzki.

A Milwaukee, les supporters des Bucks attendent des nouvelles rassurantes de Giannis Antetokounmpo. Alors que son équipe dominait les Clippers, finalement battus (128-118), l'ailier grec a quitté ses coéquipiers à huit minutes de la fin du match.

Il s'est tordu la cheville droite à la réception d'un dunk, ses 33e et 34e points de la soirée. Cette cheville droite l'avait déjà contraint de manquer deux matches la semaine dernière. A deux semaines du début des play-offs, cette blessure tombe mal pour les leaders de la conférence Est. Mais les Bucks ont de la ressources: Khris Middleton a marqué 39 points. Il ne leur faut plus que deux victoires pour être assuré de terminer premiers de la conférence Est et disposer ainsi l'énorme avantage de débuter chaque série de play-offs à domicile. Joël Embiid a marqué 39 points et capté 13 rebonds lors de la victoire de Philadelphie face à Brooklyn (123-110) qui a permis aux Sixers de consolider leur 3e place.

Utah qualifié

A l'Ouest, le duel au sommet entre Houston et Denver a nettement tourné à l'avantage des Rockets 112 à 85 grâce à une 2e quart-temps à sens unique (40-19). Le meilleur marqueur du Championnat 2018-19 James Harden a marqué 38 points en 32 minutes. "C'est une victoire importante pour la confiance, pour notre dynamique et pour notre entente", a jugé le pivot suisse de Houston, Clint Capela.

Utah s'est qualifié pour les play-offs sans jouer, à la faveur de la défaite de Sacramento à La Nouvelle-Orléans (121-118). Le Jazz, 5e (45 v-30 d), est désormais assuré de terminer au pire à la 8e place de la conférence Ouest, même s'il devait perdre ses sept derniers matches de saison régulière. Sacramento (9e, 37 v-38 d) conserve mathématiquement une chance de se qualifier pour les play-offs, mais les Kings doivent réussir un sans-faute. Dans le même temps, Oklahoma City (7e, 44 v-31 d) ou San Antonio (8e, 44 v-32 d) doit perdre ses derniers matches de saison régulière, un scénario hautement improbable.

AFP