Golden State - Toronto
Stephen Curry face à Kyle Lowry | AFP - GETTY IMAGES

Vingt-et-un pour Golden State, quarante-quatre pour Curry

Publié le , modifié le

Golden State poursuit son début de saison parfait après sa 21e victoire décrochée dans la douleur à Toronto (112-109). A cheval sur les deux saisons, les Warriors en sont à 25 succès consécutifs. Et comme d'habitude, Stephen Curry a été immense, avec 44 points personnels. C'est la 7e fois cette saison qu'il passe la barre des 40. Les Spurs restent dans le sillage après leur 17e victoire lors de la réception de Boston (108-105). En revanche, Cleveland, sans LeBron James, a concédé un 3e revers de suite à Miami (99-84). Nicolas Batum (24pts, 11rbds) a brillé avec Charlotte qui s'impose à Chicago (102-96).

Le match de la nuit: Toronto - Golden State

Trois petits points d'avance, c'est peu. Deux fois Toronto a pris les commandes au score dans le dernier quart-temps. C'est rare. Mais Golden State, dans la douleur, a poursuivi son incroyable série de victoires. Et il ne faut pas chercher bien loin la raison de ce nouveau succès. Il porte un nom: Stephen Curry. Le MVP de la saison dernière est simplement inarrêtable. Pour la 7e fois de la saison, il a franchi la barre des 40 points. Face aux Raptors, il s'est fendu de 44 points, avec neuf paniers à trois points (sur 15 tentés), ajoutant sept passes décisives et deux rebonds. Depuis le début de la saison, il tourne à plus de 30 points de moyenne. Et comme en plus, Kley Thompson ajoute 26 points (et 4 rebonds), sans oublier les 10 prises de Ezeli (et 8 pts), ou Green qui a frolé le double-double (16pts, 9rbds, 6 passes), les Warriors restent les grands favoris pour leur propre succession. Et ils mènent maintenant le nouveau record d'invincibilité en début de saison à 21 rencontres consécutives. Mais ils sont à mi-parcours d'un infernal enchaînement de 7 matches de rang à l'extérieur. Ils sont à 12 succès de la plus grande série de l'Histoire, celle réalisée par les Lakers en 1971-1972 avec 33 victoires.

Vidéo: Toronto - Golden State

L'invincible de la nuit: San Antonio

Dans l'ombre de Golden State, toujours invincible, San Antonio poursuit son chemin en conservant son invincibilité à domicile. Boston en a fait les frais en s'inclinant de justesse (108-105), avec notamment 7 des 15 points de Manu Ginobili dans le dernier quart-temps et avec aussi un rebond décisif dans la dernière minute. "Ce match va nous aider à progresser car les joueurs ont mieux bougé sans le ballon", remarquait avec satisfaction Gregg Popovich, le coach des Spurs. Avec un cinq majeur plus discret qu'à l'accoutumée (Leonard 15 pts et 8rbds, Aldridge 17pts et 8rbds, Duncan 6pts, 5rbds et 4 passes, Green 6pts et 4rbds, Parker 10pts et 6 passes), le technicien a pu compter sur un banc prolifique. Outre les 15pts, 7rbds et 4 passes de l'Argentin, il y a eu les 16 points, 4 passes et 3rbds de Boris Diaw ou les 10pts et 6rbds de West. 

Vidéo: San Antonio - Boston

L'absent de la nuit: LeBron James

Il aurait pu retrouver son ancienne équipe de Miami sur le parquet. Mais si LeBron James a bien fait le déplacement en Floride avec les Cavaliers, il n'a pas joué. Ménagé, la star des Cavs a vu son équipe s'incliner pour la troisième fois de suite chez le Heat (99-4), qui prend du coup la tête de la Conférence Est. Cleveland affiche désormais un bilan de 13 victoires et sept défaites. Les 16 points de Jefferson, meilleur marqueur de son équipe, les 5 petits points de Love (avec 8rbds) n'ont pas pesé lourd face au collectif de Miami, mené par Wade (19pts, 4 passes, 5rbds), Johnson (19pts, 5rbds), Bosh (14pts, 6rbds) et Green (12pts). Les supporteurs du Heat qui le révéraient jusqu'à l'été 2014, pour  leur avoir offert deux titres NBA et quatre finales en quatre saisons, n'ont  pas manqué de le moquer en lui chantant "LeBron est fatigué". "C'est ma  décision, je sais que ce match tenait à coeur à LeBron, mais il ne faut ne pas  prendre de risque", a expliqué David Blatt.

Vidéo: Miami - Cleveland

Le joueur de la nuit: Kevin Garnett

Il n'est plus  le joueur dominateur qu'il était. A 39 ans, pour sa 21e saisons en NBA, Kevin Garnett n'affiche plus les statistiques qui faisaient de lui un All Star. Mais en inscrivant cinq points face à Portland, le joueur de Minnesota a franchi la barre des 26 000 points inscrits dans sa carrière. "KG" est devenu le 16e joueur à franchir ce cap. Cela n'a pas évité la défaite des Wolves (109-103).

Le chiffre de la nuit: 1000

Pau Gasol a passé la barre des 1000 matches en saisons régulière. L'Espagnol n'est que le cinquième joueur européen à jouer autant en NBA. Mais comme Garnett, ce chiffre symbolique ne lui a pas porté bonheur puisque son équipe des Bulls a chuté contre Charlotte (102--96) et lui a marqué 13 points, et pris 11 rebonds. 

Le Français de la nui​t: Nicolas Batum

L'international français de Charlotte  a fait mal à Chicago en marquant 24 points, dont douze dans le dernier  quart-temps (50% de réussite au tir) et en captant onze rebonds. Les Hornets  ont bondi à la 6e place de la conférence Est grâce à cette onzième victoire en  19 matches, tandis que les Bulls et Joakim Noah (2 pts, 10 rbds et 6 passes)  ont rétrogradé à la 3e place.

Vidéo: Chicago - Charlotte

Résultats de la nuit

Miami - Cleveland 99 - 84
LA Clippers - Orlando 103 - 101
Milwaukee - New York 106 - 91
San Antonio - Boston 108 - 105
Utah - Indiana 122 - 119 a.p.
Chicago - Charlotte 96 - 102
Houston - Sacramento 120 - 113
Minnesota - Portland 103 - 109
Toronto - Golden State 109 - 112
Philadelphie - Denver 105 - 108

NBA