Joakim Noah au smash
L'intérieur des Bulls, Joakim Noah, au dunk aux dépens d'Allen | AFP - GETTY IMAGES

Victoire amère pour Chicago

Publié le , modifié le

Favori pour le titre NBA , Chicago a bien entamé les play-offs en dominant Philadelphie 103-91 mais a perdu son meneur Derrick Rose jusqu'à la fin de la saison. Autre candidat au titre, Miami a frappé fort en ridiculisant les New York Knicks 100-67. Orlando s'est également imposé, mais dans la douleur à Indiana 81-77. La revanche de la dernière finale de la Conférence Ouest a tourné à l'avantage d'Oklahoma City, vainqueur du champion sortant, Dallas 99-98.

 Les Bulls gagnent...mais perdent Rose

Leader à l'Est, Chicago n'a pas raté ses débuts dans les play-offs. En recevant Philadelphie, l'équipe savait qu'elle devait prendre ce 1er tour par le bon bout, et commencer par marquer son territoire à domicile. Et le cinq majeur a été à la hauteur. Derrick Rose a fini meilleur marqueur de la rencontre, en frôlant en plus le triple-double (23pts, 9rbds, 9 passes), ce qui ne fait qu'affirmer un peu plus que sa présence est indispensable à l'équipe pour rêver d'une bague de champion à la fin de l'aventure. Malheureusement, il s'est blessé à la jambe, abandonnant les siens en toute fin de rencontre. On apprenait un peu plus tard que Derrick Rose, touché au genou, était out jusqu'à la fin de la saison. Du coup, cela remet sérieusement en cause les espoirs de Chicago de gagner le titre. Même si heureusement, à côté de Rose, il n'y a pas que des faire-valoir. Le All Star Richard Hamilton s'est fendu de 19 points, Luol Deng de 17pts et 6 rbds, alors que Joakim Noah est le seul du match à faire un double-double: 12pts, 13 rbds. Et si les Bulls ont dominé la raquette (47 rebonds contre 38), le Français n'y est pas étranger. Chez les Sixers, Elton Brand a été le plus prolifique mais avec un déchet énorme, à 8/15 aux tirs pour un total de 19pts et 7rbds. Malgré tout, sans Rose, la tâche s'annonce très compliquée pour les Bulls quand bien même ils vont avoir l'avantage du terrain durant tous els play-offs après avoir fini la saison régulière en tête de la NBA.  

Miami impressionne

Les Bulls devraient pouvoir passer ce 1er tour, mais c'est ensuite conre Boston ou Atlanta que les choses pourraient se corser, sans parler d'une possible finale contre une équipe de Miami qui voit s'ouvrir un bouelvar. Le Heat a d'ailleurs lancé un avertissement à tout le monde, en corrigeant New York 100-67. Avec un cinglant 32-4 à cheval sur les deuxième et troisième quarts-temps, le Heat a pu compter sur un LeBron James de gala (32 points) pour prendre l'avantage dans la série au meilleur des sept matches.  

L'autre franchise floridienne, Orlando, s'est également imposé sur le parquet d'Indiana,  mais elle avait laissé sa magie au vestiaire.Une victoire difficile, obtenue par une meilleure adresse globale et la bonne partition de Glenn Davis (16 pts, 13 rebonds).    

En Conférence Ouest, une lutte à couteaux tirés a opposé Oklahoma City  (N.2) et Dallas, champion en titre mais N.7 à l'Ouest. Le Thunder a arraché la  victoire (99-98) grâce à un panier de Kevin Durant à la dernière seconde et  avec l'aide du cercle, signe annonciateur d'une série passionnante. Mené de 7 points à un peu plus de deux minutes de la fin, Oklahoma a quand même eu chaud mais Durant (25 points, 4 contres) et le Congolais Serge Ibaka (22  points, 6 contres) ont assuré avec 6 points chacun pour clore le match.

Résultats  des matches du 1er tour des  play-offs 

. Conférence Est
A Chicago,
Chicago bat Philadelphie 103-91
(Chicago mène la série 1 à 0)
 
A Miami,
Miami bat New York 100-67
(Miami mène la série 1 à 0)
 
A Indianapolis,
Orlando bat Indiana 81-77
(Orlando mène la série 1 à 0)
 
. Conférence Ouest
A Oklahoma City,
Oklahoma City bat Dallas 99-98
(Oklahoma City mène la série 1 à 0)

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze