Paul Pierce lors de son dernier match
Paul Pierce, mains sur les hanches, a disputé son dernier match NBA en play-offs face au Jazz | AFP - GETTY IMAGES

Utah qualifié pour le 2e tour des play-offs, Paul Pierce tire sa révérence

Publié le , modifié le

Utah a empoché le dernier billet pour le 2e tour des play-offs NBA en battant (104-91) les Los Angeles Clippers pour la quatrième fois, la troisième fois dans leur salle, dimanche. Le Jazz a remporté la série quatre victoires à trois et sera opposé, à partir de mardi, à Golden State, meilleure équipe de la saison régulière et grand favori pour le titre 2017. Cette élimination des Clippers sonne la fin de carrière de Paul Pierce, 39 ans, qui retrouvera Kobe Bryan et Tim Duncan parmi les légendes à la retraite.

C'est un pas de géant, mais la montagne se dresse désormais face à eux. Les joueurs d'Utah ont franchi, dans la douleur, le 1er tour des play-offs pour affronter le grand favori pour le titre: Golden State. Sans repos.

La franchise de Salt Lake City a surclassé grâce à Gordon Hayward (26 pts) et Derrick Favors (17 pts) à partir de la 2e période une bien pâle équipe des Clippers. Chris Paul (13 pts) et ses coéquipiers, déjà au bord de la rupture à la pause (46-39), ont sombré lors du 3e quart-temps où ils compté jusqu'à 21 points de retard (71-50). Utah a dû pourtant se passer pendant l'essentiel de la rencontre de son pivot français Rudy Gobert, qui s'était tordu la cheville droite vendredi lors du match N.6. Il a écopé rapidement de trois fautes personnelles, obligeant son entraîneur à gérer son temps de jeu. Il a été exclu après sa sixième faute personnelle en fin de match avec un bilan personnel d'un point et quatre rebonds.

Utah, de retour en play-offs pour la première fois depuis 2012, n'avait plus passé le 1er tour depuis 2010 et gagné un match N.7 depuis 2007. Cette nouvelle campagne décevante des Clippers devrait déclencher une refonte de l'équipe, avec les départs possibles de Chris Paul et/ou de Blake Griffin, encore blessé, tandis que Paul Pierce a disputé à 39 ans le dernier match de sa glorieuse carrière durant laquelle il a remporté le titre NBA avec les Celtics en 2008.

La fin de carrière de Paul Pierce

A 39 ans, "The Truth" (littéralement la vérité) s'est démené lors d'un match N.7 capital pour la franchise de Los Angeles: en 22 minutes, il a marqué six points et fait frémir le Staples Center plus d'une fois, mais il n'a pu empêcher les Clippers de sombrer (104-91). "C'est bien sûr décevant d'être éliminé, mais il faut reconnaître que Utah était meilleur que nous. J'aurais bien aimé avoir une fin à la Peyton Manning, mais ce n'était pas possible", a-t-il indiqué en référence à l'ancien quarterback de l'équipe de football américain de Denver parti à la retraite avoir avoir remporté le Super Bowl en 2016. "J'ai eu la chance de jouer mon dernier match devant ma famille, mes amis, mes proches", a insisté l'ailier à l'éternelle bandeau en éponge. Il n'a pas le palmarès de Michael Jordan ou de Kobe Bryant, mais Pierce a marqué l'histoire de la NBA, en tous cas celle des Celtics qui, un peu plus tôt, ont remporté le match 1 du 2e tour contre Washington.

Vidéo: Utah - LA Clippers

francetv sport @francetvsport