Kevin Durant warriors spurs
Kevin Durant au dunk | AFP

Une 4e défaite d'affilée pour les Spurs, Popovich exclu

Publié le , modifié le

Rien ne va plus pour les Spurs de San Antonio, qui ont enregistré une quatrième défaite d'affilée à domicile face aux Warriors de Golden State (112-92). Les absences de Tony Parker, Joffrey Lauvergne et Kawhi Leonard commencent à peser du côté de la franchise texane, qui a en outre vu son emblématique coach, Gregg Popovich expulsé en fin de rencontre. Tout avait pourtant assez bien commencé pour les Spurs qui jouaient cette nuit sur leur parquet.

San Antonio a mieux débuté la rencontre et a rapidement pris la large sous la conduite de LaMarcus Aldridge (24 points, 10 rebonds) pour compter jusqu'à 19 points d'avance (31-12). Mais les Spurs ont commencé à perdre son souffle quand les Warriors ont peu à peu retrouvé leurs esprits et sont passés en tête en début de 3e période pour ne plus être inquiétés. Klay Thompson a inscrit 27 points, Kevin Durant et Stephen Curry en ont ajouté respectivement 24 et 21 mais les stars de Golden State se sont faits voler la vedette par leur entraîneur Steve Kerr et son homologue et mentor Gregg Popovich. Le premier, mécontent de l'arbitrage en première période alors que son équipe était nettement dominée, a dû être ceinturé par son adjoint Mike Brown qui l'a sauvé d'une probable exclusion.

Zéro pointé pour Ball

Le second, en charge de San Antonio depuis 1996, a été exclu après deux fautes techniques après avoir critiqué l'un des arbitres. "On a encore commencé vraiment à jouer que quand on a été mené de 20 points, cela doit le 4e ou 5e match de suite", a regretté Kerr. "On n'était pas prêt à se battre en début du match", a-t-il ajouté. Popovich qui entretient le plus grand mystère sur la date du retour de Leonard, n'a pas manqué d'égratigner son équipe: "Il y a beaucoup de choses à améliorer dans notre basket, mais on a perdu contre la meilleure équipe du monde", a-t-il rappelé. "Cela ne reste qu'un match de basket", a noté "Pop".

NBA