Joakim Noah, Chicago Bulls, 04/2014
Le pivot des Bulls Joakim Noah | DAVID SHERMAN / NBAE / GETTY IMAGES / AFP

Un Noah colossal, des Pacers au sommet

Publié le , modifié le

Auteur d'un triple-double, son 4e cette saison, Joakim Noah (15 pts, 13 rbds, 10 pd) a été prépondérant dans la victoire de Chicago contre Minnesota. Les Bulls sont quasi-assurés du top 4 à l'Est et peuvent toujours espérer doubler les Raptors, 3e. Dans le même temps, la défaite de Miami conjuguée au succès d'Indiana inverse les positions au sommet de la Conférence. A l'Ouest, les Blazers ont décroché leur ticket pour les playoffs et lorgnent l'avantage du terrain tandis que la course à la 8e place s'annonce épique.

Et si LeBron James s'était trompé. Avant son match face aux Grizzlies, le King, quadruple MVP, avait reconnu la mainmise de Kevin Durant sur la Ligue: "je dirais qu'il est le joueur le plus constant cette saison pour le  trophée de MVP." Quelques heures plus tard, Joakim Noah signait son 4e triple-double en 78 matches, auxquels il faut ajouter 42 double-double. Des stats de mammouth qui permettent aux Bulls de rêver à un printemps radieux. Suite à la rechute de Derrick Rose, MVP 2011, Jooks a pris la franchise au taureau en mains. Cette saison, le pivot français tourne à 12,5 points, 11,1 rebonds et surtout 5,2 passes décisives. Un goût pour la 3D confirmé sur le parquet des Timberwolves.

Les Bulls visent la 3e place

Bien épaulé par Gibson (13 pts), Dunleavy (15 pts), Augustin (21 pts), Butler (14 pts) et Heinrich (16 pts), l'ancien Gator de Florida a donné 15 pts, 13 rbds et 10 pd à sa formation. Suffisant pour s'octroyer un 46e succès et verrouiller la 4e place de la Conférence Est et l'avantage du terrain qui va avec au 1er tour des playoffs. A 4 matches de la fin de la saison régulière, les Nets, 5e, pointent à trois victoires tandis que les Raptors, 3e, présentent le même bilan. Chicago, vainqueur à Minnesota de son 6e match d'affilée peut donc regarder plus haut. 

En haut justement, Miami et Indiana se livrent un mano a mano passionnant. Epuisés par une saison régulière de feu, les Pacers avaient laissé le Heat reprendre les rênes de la Conférence, la faute notamment à un mois de mars désastreux (8 défaites en 11 matches). Sauf que le double champion en titre est en train de caler, en témoignent ses 3 défaites lors des 4 dernières rencontres. Cette nuit, les Floridiens ont chuté sur le parquet de Memphis malgré le carton de LeBron James (37 pts, 6 rbds, 5 pd) et la sortie convaincante de Rashard Lewis (17 pts). Toujours en course pour accrocher la 8e place à l'Ouest, les Grizzlies ont chèrement vendu leur peau.

Matches couperets à tous les étages

Impérial, le tandem Gasol (20 pts, 14 rbds) - Randolph (25 pts, 11 rbds) a concassé la raquette adverse pendant que Mike Conley arrosait à tout-va (25 pts). D'autant plus dommageable pour Miami que dans le même temps les seconds couteaux d'Indiana, Frank Vogel ayant laissé son Cinq Majeur au repos, se sont payés le scalp de Milwaukee, pire franchise de la Ligue (14 v - 64 d), grâce à Turner (23 pts), Scola (24 pts) et Copeland (18 pts). La rencontre Heat-Pacers prévue vendredi vaudra de l'or et un avantage du terrain jusqu'en finale. Une odeur de souffre plane déjà sur l'American Airlines Arena.

Hasard des choses, Memphis jouera aussi un match couperet lundi. Pointés à un succès des Phoenix Suns, les hommes de Lionel Hollins se déplaceront dans l'Arizona. Derrière, il ne restera plus qu'une rencontre avant que la saison régulière ne livre son verdict. Rayon suspense, la lutte pour la 4e place à l'Ouest s'annonce serrée. En s'inclinant à Denver cette nuit pendant que les Blazers de Nicolas Batum (11 pts, 6 pd) tapaient les Sacramento Kings sur le fil, les Rockets ont vu lafranchise de l'Oregon revenir à une victoire. Dans la bagarre pour le dernier accessit aux playoffs à l'Est, les Hawks semblent avoir pris un avantage définitif sur les Knicks. Porté par un collectif d'enfer mené à la baguette par Jeff Teague (19 pts, 8 pd), Atlanta a tombé Boston et compte à présent deux succès d'avance sur la formation new-yorkaise. 

OKC reste dauphin des Spurs

De l'autre côté du pays, le Thunder a quasi-définitivement écarté les Clippers de la 2e place de la Conférence en les battant au Staples Center. Kevin Durant (27 pts), Russel Westbrook (30 pts, 11 rbds) et Serge Ibaka (15 pts) ont accompli leurs dernier travaux majeurs avant de goûter un peu de repos en attendant les playoffs. Dans le camp adverse, les efforts de Blake Griffin (30 pts, 12 rbds) et Chris Paul (25 pts, 8 pd) sont restés vains. Enfin, s'ils ne verront pas le printemps, les Français Ronny Turiaf et Evan Fournier ont profité d'un temps de jeu conséquent pour scorer. Le premier a inscrit 11 points et pris 5 rebonds pour les Wolves face à Noah et le second a fait grimper les compteurs jusqu'à 14 unités. 

Les résultats de la nuit (les feuilles de match):
    LA Clippers - Oklahoma 101 - 107
    Atlanta - Boston 105 - 97
    Portland - Sacramento 100 - 99
    Denver - Houston 123 - 116
    Memphis - Miami 107 - 102
    Milwaukee - Indiana 102 - 104
    Minnesota - Chicago 87 - 102
    Nouvelle-Orleans - Phoenix 88 - 94
    Cleveland - Detroit 122 - 100
    Orlando - Brooklyn Nets 115 - 111
    Toronto - Philadelphie 125 - 114
    Washington - Charlotte 88 - 94 a.p.

Jerome Carrere