Jason Collins
Jason Collins avait effectué une courte pige à Brooklyn après son coming-out | JOE KLAMAR / AFP

Un an et demi après son coming-out, Jason Collins prend sa retraite

Publié le , modifié le

Jason Collins, premier joueur NBA ouvertement homosexuel, a annoncé mercredi qu'il mettait un terme à sa carrière sportive à 35 ans.

"Je quitte, j'espère, une Ligue changée et qui va continuer à évoluer", a écrit Collins dans une tribune de Sports Illustrated, magazine où il avait fait son coming-out en février 2013. Collins est à ce jour le seul sportif ouvertement homosexuel à avoir joué dans l'un des quatre grands championnats professionnels américains. "C'est merveilleux d'avoir ouvert des portes pour le sport et les homosexuels, d'avoir été accepté par le public, les entraîneurs, les joueurs et la NBA", a-t-il expliqué. "Mais il n'y a pas encore de joueurs gays en NHL, NFL ou MLB, mais vous pouvez me croire, ils existent", a-t-il regretté. "Quand nous serons arrivés au point où quelqu'un ne sera plus obligé de cacher qui il est vraiment et qu'il pourra vivre la vie qu'il veut, faire son coming out ne sera plus si difficile. Mais nous n'en sommes pas encore là".

Durant sa carrière débutée en 2001, il a disputé 735 matches et inscrit 2621 points sous le maillot des New Jersey Nets, devenus Brooklyn Nets, des Atlanta Hawks, des Washington Wizards et des Boston Celtics. La saison dernière, la première après son coming out, il a disputé 22 matches avec les Nets portant un maillot frappé du numéro 98, en hommage, a-t-il expliqué dans Sports Illustrated, à Matthew Sheppard, un étudiant gay  battu à mort en 1998.

AFP

NBA