Joakim Noah
Joakim Noah en très grande forme face aux Knicks de Chandler et Anthony | REUTERS - MIKE DINOVO - USA TODAY SPORTS

Triple-double historique pour Noah

Publié le , modifié le

Avec 14 passes, 13 points et 12 rebonds, Joakim Noah a activement participé au succès, le 9e sur les 10 derniers matches des Bulls, face aux Knicks (109-90). Et le Français est devenu un passeur historique au poste de pivot: le meilleur de l'Histoire des Bulls et le meilleur depuis 1986 en NBA. Parmi les autres résultats, San Antonio a remporté le derby texan contre Dallas (112-106) avec 22pts et 7 passes de Tony Parker, pour son retour sur les parquets.

"C'est un grand passeur, et il n'a jamais peur de faire des erreurs". Jimmy Butler a ainsi rendu hommage à son coéquipier Joakim Noah après son énorme performance contre les Knicks. En réalisant son 5e triple-double en carrière (le 2e de la saison), le Français a fait les choses en grand. En très grand. Les 14 passes distillées tout au long des 38 minutes passées sur le parquet lui ont permis d'entrer dans l'Histoire. Il est ainsi devenu le pivot qui a réalisé le plus de passes dans un match au sein de la franchise des Bulls, et même le plus de passes au sein de toute la Ligue depuis 1986. Pourtant, il avait en face de lui un duo Tyson Chandler - Amaré Stoudemire qui n'est pas tombé de la dernière pluie pour lui barrer le chemin de la raquette. Cela n'a pas empêché le N.13 de Chicago de délivrer, en plus des 14 passes, 12 rebonds et 13 points. "Que pouvez-vous dire ? Il joue le basket d'un MVP", lançait son coéquipier Taj Gibson. "Il a toutes les facettes du jeu". Il devient seulement le troisième joueur des Bulls à atteindre le chiffre des cinq "triple-double". Devant lui, Michael Jordan et Scottie Pippen.

Toujours porté sur le collectif, Joakim Noah a déclaré: "C'est vraiment un travail d'équipe. Je pense que nous progressons à chaque match. On a bien joué ce soir, on fait très bien circuler le ballon, on joue de  mieux en mieux. Quand on voit d'où on vient, c'est très encourageant pour la  suite, car je crois qu'on est l'équipe de NBA qui est la plus affamée. On se bat, on a faim, on en veut plus, on veut avoir lors des play-offs  l'avantage du terrain", a-t-il insisté. Point supplémentaire de la démonstration, sept joueurs ont fini avec un double-double chez les Bulls, qui enregistrent leur 9e victoire sur les 10 derniers matches, en n'ayant perdu que trois ballons dans cette rencontre contre New York. Un nouveau record pour la franchise. Et pour la première fois depuis octobre 2010, les Bulls dépassent la barre des 100 points pour le quatrième match consécutif. En face, c'était la mine des mauvais jours pour des New Yorkais battus pour la 6e fois de suite. "C'est très embarrassant. C'est frustrant et embarrassant", glissait Carmelo Anthony, auteur de 21 points aux côtés de Chandler, qui a capté 22 rebonds mais seulement 8 points.

Vidéo: La victoire des Bulls sur les Knicks

Autre Français à se mettre en valeur: Tony Parker. Après six matches sans jouer, le Français a repris son rôle de leader avec fermeté. Dans le derby texan, contre Dallas, le meneur de jeu a haussé le ton: 22 points (il tourne à une moyenne de 17.7 points cette saison), 7 passes (il tourne à une moyenne de 6.2 passes) en seulement 32 minutes, pour un ratio de 10/15 au tir (il tourne à 50.1% cette saison). "Nous avions discuté avec Pop (Gregg Popovich) de jouer vendredi (lors de la victoire face à Charlotte). Mais Pop m'avait dit: 'Un match de plus. Un match de plus et tu seras super frais dimanche'", racontait TP à la sortie du terrain. Sans lui, les Spurs n'avaient perdu qu'un seul de leurs six derniers matches. Le septième a donc été acquis collectivement, avec 16 points et 7 rebonds de Leonard, 17pts et 9rbds de Duncan, 15pts et 7 passes de Ginobili, 14pts et 10 rebonds de Diaw, 11 pts et 5 rbds de Splitter. A l'arrivée, San Antonio arrache la victoire sur Dallas (112-106). "Je me doutais bien que Parker serait en forme après dix jours de repos qu'ils ont pu lui offrir. Ils ont énormément d'options", soulignait Dirk Nowitzki, isolé avec 22pts, 7 passes et 6rbds, soutenu par Vince Carter (21pts, 5 passes, 4rbds). Tous les autres joueurs des Mavs sont à 8 points et moins.

Vidéo: Le retour gagnant de Tony Parker avec les Spurs

Résultats

Indiana - Utah 94 - 91
Orlando - Philadelphie 92 - 81
Phoenix - Atlanta 129 - 120
Oklahoma - Charlotte 116 - 99
San Antonio - Dallas 112 - 106
Toronto - Golden State 104 - 98
Chicago - New York Knicks 109 - 90

Vidéo: Le Top 10 de la semaine

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze