Sterling veut poursuivre la NBA

Sterling veut poursuivre la NBA

Publié le , modifié le

Donald Sterling désire poursuivre la NBA indique le magazine nord-américain Sports Illustrated sur son site internet. Suspendu à vie par la Ligue nord-américaine pour racisme suite à ses déclarations, le propriétaire des Los Angeles Clippers prépare sa contre-attaque. Il aurait même engagé un avocat réputé.

Les Clippers ont quitté la scène de la NBA ce jeudi soir après leur élimination en demi-finale de conférence Ouest par le Thunder, mais leur propriétaire Donald Sterling n'a pas fini de l'occuper. Après le scandale de ses propos racistes révélé par le site TMZ et le taulé qui en a découlé, Sterling a décidé de réagir. Suspendu à vie par la NBA, il entend poursuivre la Ligue et aurait pour se faire engager Bletcher, un avocat réputé et  spécialisé dans le droit des entreprises qui a par le passé notamment fait  plier la puissante NFL, la Ligue américaine de football américain, a rapporté Sports Illustrated.

L'avocat a envoyé un courrier à la NBA dans lequel il affirme que son  client n'a pas enfreint le réglementation de la NBA, qu'il n'est passible  d'aucune sanction et qu'il ne paiera pas une amende de 2,5 millions de dollars que lui avait infligé la NBA. La source de SI, proche de l'affaire, a précisé au magazine que Me  Bletchter accusait la NBA de ne pas avoir respecté la présomption d'innocence  de son client dont les droits en tant que propriétaire n'auraient pas été respectés. Depuis, Sterling a présenté ses excuses dans un entretien à la chaîne de  télévision CNN et a assuré qu'il n'était pas raciste. Lors de cet entretien télévisé, il a créé une nouvelle polémique en égratignant l'icône Magic Johnson

Benoit Jourdain @BenJourd1