Donald Sterling Clippers
Donald Sterling, le propriétaire des Clippers | ROBYN BECK / AFP

Sterling s'en prend à Magic

Publié le , modifié le

Le propriétaire des Los Angeles Clippers, Donald Sterling, s'en est pris à l'icône de la NBA Magic Johnson, lundi soir, lors de ses excuses publiques à la télévision pour ses récents propos racistes.

Au cours d'une interview où il "demande pardon", avec le journaliste  Anderson Cooper sur CNN, Sterling a désigné l'ancien meneur des Lakers comme un  exemple à ne pas suivre. "Il a couché avec toutes les femmes de toutes les villes d'Amérique et il a  attrapé le sida. (...) Je pense qu'il devrait avoir honte de lui-même" a t-il  asséné. Il a également insinué que Johnson n'avait pas utilisé sa fortune pour  aider la communauté afro-américaine. "Il agit comme un saint (mais) il ne réalise rien. Ce ne sont que des  discours" a-t-il déclaré tout en expliquant dans le même entretien être  "quelqu'un de bien qui a fait une erreur".

Magic Johnson avait réclamé dimanche le désengagement total de la famille Sterling des Los Angeles Clippers alors que l'épouse de Donald Sterling veut  rester propriétaire de l'équipe NBA. Johnson est directement concerné par l'affaire Sterling, puisque le  propriétaire des Clippers a reproché à son assistante, dont il était très  proche, de "s'être affichée avec des noirs" en référence à une photo la  montrant aux côtés de l'ancienne star des Lakers. Il avait également demandé à la jeune femme "de ne pas les (des personnes  noires) amener à des matches des Clippers". Le milliardaire de 80 ans a été suspendu à vie par la NBA et a été condamné  à payer une amende de 2,5 millions de dollars pour ses propos.

AFP