clippers donald sterling
Donald Sterling propriétaire de la franchise des Clippers | AFP - robyn beck

Sterling heureux de vendre les Clippers

Publié le , modifié le

"Je me sens fabuleusement bien", a déclaré Donald Sterling au sujet de la vente des Clippers de Los Angeles à l'ancien dirigeants de Microsoft, Steve Ballmer. Poussé par la NBA à vendre la franchise californienne après ses propos racistes, Sterling a même abandonné ses poursuites contre la Ligue, a indiqué mercredi son avocat.

Sterling qui était propriétaire des Clippers depuis 1981 (pour 12  millions de dollars), n'a pu qu'approuver cette vente à hauteur de deux milliards de dollars. Sa plainte à l'encontre de la NBA qui visait à demander un milliard de dollars de dommages et intérêts pour cette vente forcée a donc été levée. "Je me sens fabuleusement bien", a donc dit M. Sterling lors d'un événement caritatif mardi soir. "Tout est comme il faut. Vraiment", a-t-il même affirmé. Dès vendredi, la NBA et la famille Sterling avaient trouvé un terrain d'entente sur l'issue de cette affaire. Steve  Ballmer, qui a dirigé l'empire Microsoft de 2000 à 2014, a donc mis la main à la poche pour s'offrir une franchise dont le palmarès reste vierge.

Romain Bonte

NBA