Stephen Curry Golden State Warriors
Le joueur des Golden State Warriors Stephen Curry | AFP - STEVE DYKES

Stephen Curry et les records

Publié le , modifié le

Le meneur des Golden State Warriors Stephen Curry affole toujours les compteurs en NBA au point de faire vaciller de nombreux records. Le point sur ceux qu'il a déjà en sa possession, ceux qu'il peut viser et ceux qu'il ne pourra jamais atteindre.

Les records qu’il possède

►La saison 2015/2016 de Stephen Curry a été époustouflante. Il l’a d’ailleurs terminée meilleur marqueur de NBA (30,1 points) et MVP (Most Valuable Player), nous y reviendrons. Mais la statistique la plus impressionnante reste à n’en pas douter ces 402 shoots à trois points réussis en 79 rencontres. C’est 128 de plus que son plus proche poursuivant (Klay Thompson) ! Chiffre cocasse, il a failli réussir la saison parfaite du point de vue l’équilibre puisqu’en plus de ses 402 tirs primés, il a rentré 403 shoots à deux points.

►Juste avant son 13/17 de loin et son nouveau record NBA, Stephen Curry avait connu une soirée cauchemardesque face aux Lakers et un 0/10 derrière la ligne à trois points. Un match sans tir primé ? Une première pour lui depuis le 11 novembre 2014, soit 156 matches de suite avec au moins un trois points inscrit. C’est évidemment un record puisque le précédent détenu par Kyle Korver était de 128 rencontres.

►Sa saison 2015/2016 a été telle que Stephen Curry a marqué l’histoire du trophée de meilleur joueur de la saison (MVP) en étant élu à l’unanimité des 131 votants ! Même Kareem Abdul-Jabbar, Michael Jordan ou plus proche de nous, LeBron James, n’avaient pas réussi cet exploit. Incontestable, incontesté.

Les records qu’il peut viser

Klay Thompson, le second "Splash Brother" détient un record que Curry n’a pas : celui du nombre de points marqués en un quart-temps dans un match NBA, à savoir 37. Un chiffre impressionnant puisque ce jour-là, Thompson avait donc inscrit pas moins de 3 points par minute ! Shooteur de série incroyable, Steph’ Curry a sans doute ce record à portée de main.

►S’il y a un joueur intouchable dans les livres d’histoire de la NBA, c’est bien Wilt Chamberlain. Le pivot mythique a porté beaucoup de records dans des sphères incroyables. Pourtant, l’un de ceux-là pourrait bien être battu par Stephen Curry, celui du nombre de points marqués chez les Warriors. Avec 17 783 points, Chamberlain compte aujourd’hui plus de 6 500 points d’avance sur Curry. Soit un matelas agréable. Pourtant, en maintenant une moyenne de points de 25 par match, le meneur des Warriors pourrait rejoindre Chamberlain dans trois saisons. Pas gagné mais pas perdu non plus et un défi à la hauteur du talent de Curry.

►Puisque le record du nombre de points en un match (100) détenu par Chamberlain est semble-t-il inatteignable, Stephen Curry pourrait s’attaquer à celui des Playoffs, détenu par un certain Michael Jordan (63). Jusqu’ici, il s’est arrêté à 44 et c’était le 6 juin 2013 ! Scoreur patenté, Curry aurait-il envie de chatouiller les chevilles de MJ ?

►Meilleur shooteur à trois points sur un match, sur une saison, la suite logique serait en carrière ? Aujourd’hui, Ray Allen est le joueur ayant inscrit le plus de tir à trois points dans l’histoire de la Ligue (2973). Avec ses 1625, Curry est encore à bonne distance du récent retraité. Et pourtant, encore quatre saisons à 350 tirs primés et l’élève dépasserait le maître. Pas simple car il faudra rester en bonne santé et conserver sa cadence incroyable.

Les records intouchables​

►Même Kobe Bryant s’est cassé les dents sur les 100 points en un match de Wilt Chamberlain. Le "Mamba" s’était arrêté à 81 devant Toronto. Stephen Curry lui n’a jamais fait mieux que ses 54 points en février 2013 au Madison Square Garden de New York. A moins qu’il rentre 34 shoots à trois points un jour en un match, on voit mal Curry se payer ce record.

And last but not least, pour finir sur une note cocasse, jamais sans doute Stephen Curry ne jouera plus que 82 matches NBA sur une saison. Exploit réussi par Walt Bellamy durant la saison 1968-1969 grâce à son transfert des New York Knicks au Detroit Pistons en cours de saison qui lui a permis de jouer 88 matches !

NBA