San Antonio - Dallas
Tony Parker en défense agressive sur l'Espagnol de Dallas, Jose Calderon | AFP - GETTY IMAGES

Spurs et Raptors reprennent le dessus

Publié le , modifié le

Malgré les meilleures performances depuis longtemps de Nowitzki (26pts, 15rbds) et Carter (28pts), Dallas s'est incliné à San Antonio (109-103) lors du match 5. Les Spurs, grâce à un Parker (23pts, 5 passes) même pas perturbé par la nuit blanche passée pour assister à la naissance de son premier enfant, et aux double-double de Duncan (16pts, 12rbds) et Splitter (17pts, 12rbds) mènent désormais (3-2). Ils peuvent conclure cette série des play-offs lors du prochain match chez les Mavs. En revanche, Nicolas Batum (15pts, 5rbds, 4 passes) et Portland ne mènent plus que (3-2) sa série après sa défaite à Houston (108-98) où Howard a fait le plein (22pts, 14rbds). Comme SA, Toronto a profité du match 5 à domicile pour passer devant Brooklyn en l'emportant (115-113) avec 36pts de Lowry.

"Je n'ai pas  du tout dormi de la nuit. J'ai joué grâce à l'adrénaline, je suis un homme  heureux." Tels ont été les mots de Tony Parker après la victoire de son équipe dans le match 5 contre Dallas, quelques heures après avoir assisté à l'accouchement de sa fiancée Axelle, pour la naissance de son premier enfant. "C'était fou, complétement fou", s'enthousiasmait-il encore au sujet de cet événement personnel majeur. Lors de l'échauffement, il portait d'ailleurs au poignet le bracelet de la clinique où est né son enfant. Mais il a su garder la tête froide sur le parquet pour finir meilleur marqueur de sa formation, avec 23 points et 5 passes. Lui qui avait traversé le match 4 si important de façon plus anonyme (10pts, 3rbds) lors de cette précieuse victoire à Dallas, malgré une cheville douloureuse, le meneur français a retrouvé de sa superbe. "A l'échauffement, c'était un peu douloureux, maintenant que le match est  fini, c'est douloureux, mais en match, cela ne m'a pas gêné", détaillait-il au sujet de son articulation. "Tout était meilleur chez nous, on était plus rapide, on a réussi de meilleurs mouvements en attaque, on a  perdu moins de ballon, mais il faut continuer comme cela, car on affronte une  excellente équipe de Dallas".

C'est vrai que les Mavs réalisent une série particulièrement séduisante, au vue de leur saison régulière (49 victoires, 33 défaites). Et lors de ce match 5, Dirk Nowitzki a retrouvé sa forme d'antan, réalisant sa meilleure performance en play-offs depuis 2012 (26pts dont 14 dans le dernier quart-temps, 15rbds), Vince Carter, héros du match 3, revenant encore plus loin dans le passé avec ses 28pts (en 27 minutes dont 7 paniers à 3pts), ce qu'il n'avait plus réalisé depuis 2010. Pour vaincre les Mavs, où Elis prend également 21pts et 6 passes, les Spurs ont dû sortir le grand jeu. Tim Duncan, Tiago Splitter et Kawhi Leonard ont utilisé les grands moyens pour permettre au collectif de faire jeu égal au rebond (32 rebonds à eux 3 sur les 47 de l'équipe), le N.21 ajoutant 16 points, le Brésilien en prenait 17 (et 5 passes) et Leonard 15 pts. Ce dernier pourrait être l'un des facteurs X de cette série, avec son apport tant défensif qu'offensif mais aussi en ayant été victime d'un coup de pied de Blair, ce qui a valu au joueur d'être expulsé lors du match 4 et donc suspendu lors de ce match 5. Manu Ginobili, héros du match 4 avec Boris Diaw, n'a pas été en reste (19pts, 5 passes, 4rbds) alors que le Français a joué collectif, comme à son habitude (8pts, 6 passes, 3rbds). "Nous avons fait circuler beaucoup mieux le ballon que dans le passé. Nous avons évolué offensivement un peu plus comme on le faisait dans le reste de l'année", a salué Gregg Popovich.

Le résu​mé de San Antonio - Dallas - Match 5

Howard fait de l'ombre à Lillard

A Houston, les Rockets se sont offerts l'espoir. Mens (3-1) dans la série par Portland, ils se sont imposés dans leur salle (108-98) grâce à un énorme Dwight Howard (22pts, 14rbds), et un record personnel en play-offs de Jérémy Lin (21pts, 4 passes, 3 rbds, 2 interceptions), sans oublier le double-double de Omer Asik (10pts, 15rbds) et les 20pts, 4 passes et 4rbds de Chandler Parsons. LaMarcus Aldridge finit la rencontre avec 8pts et 8rbds et n'a pas pu empêcher la domination des Rockets au rebond (34 rebonds contre 48). En revanche, Damian Lillard, en ajoutant 26pts, 8rbds, 7 passes, est devenu le premier joueur depuis Tim Hardaway en 1991 à atteindre au moins 125 points et 35 passes dans ces cinq premiers matches de play-offs en carrière. A Portland, c'est donc Wesley Matthews qui finit meilleur marqueur de la rencontre avec 27pts. Le match 6 sera décisif pour les Blazers, qui ont l'occasion de conclure la série à domicile. Sinon, les coéquipiers de Batum devront revenir au Texas pour le match 7, là où ils ont gagné les deux premiers matches de ce 1er tour des play-offs.

A Toronto, il fallait avoir le coeur bien accroché. Toronto, sans Nando de Colo, a dilapidé 26 points d'avance  face à Brooklyn, avant d'arracher la victoire 115 à 113, pour mener trois  victoires à deux. Vingt-six points, c'est un record de la franchise en play-offs. Et si les Raptors ont conservé la victoire dans les dernières minutes, ils le doivent surtout à Kyle Lowry, auteur de 36 points dont cinq dans la dernière minute du match. Les 23pts, 5 passes et 6rbds de Demar Derozan n'ont pas été inutiles à la franchise canadienne pour rester devant Brooklyn où Joe Johnson a allumé le feu (30pts à 3/6 à 3pts, 5rbds, 3 passes) mais où les All Stars Paul Pierce (10pts), Kevin Garnett (4pts, 2rbds) et Deron Williams (13pts, 9 passes) n'ont pas été à la hauteur.

Les temps forts de Toronto - Br​ooklyn - Match 5

Résultats

. Conférence Est
Toronto - Brooklyn 115-113
Toronto mène la série par trois victoires à deux
   
. Conférence Ouest
San Antonio - Dallas 109-103
San Antonio mène la série par trois victoires à deux
   
Houston - Portland 108-98
Portland mène la série par trois victoires à deux

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze