Rudy Gobert
Rudy Gobert | MIGUEL MEDINA / AFP

Six Français à la prochaine draft NBA

Publié le , modifié le

Rudy Gobert (Cholet), Louis Labeyrie (Paris-Levallois), Mouhammadou Jaiteh (Boulogne-sur-Mer), Livio Jean-Charles (Villeurbanne), Axel Toupane (Strasbourg) et Amath M’Baye (Oklahoma) sont inscrits parmi les 77 noms qui se présentent à la prochaine draft NBA le 27 juin. Les six Français ont jusqu'au 17 juin pour retirer leur nom.

Ils sont pour l'instant six. Six Français à vouloir participer à la prochaine draft NBA afin de rejoindre les rangs de la Ligue et grossir le contingent tricolore déjà fort de 13 éléments. Monumental lors du dernier Nike Hoop Summit avec 27 points à 10/13 aux tirs, 13 rebonds, dont 7 offensifs, et 2 contres, l'ailier villeurbannais Livio Jean-Charles a frappé un grand coup au sein de la sélection internationale opposée à son homologue US. A 19 ans, le natif de Cayenne tourne cette saison à 3,4 points et 2,7 rebonds en Pro A sous les couleurs de l'Asvel. Peut-être encore un peu léger pour franchir l'Atlantique... 

Gobert a de bonnes chances

Autre prospect français, Rudy Gobert ne cesse de progresser. Repéré l'an passé par les scouts NBA pour son envergure exceptionnelle (2 m 36 et des mains de 25 cm), le Choletais de 21 ans s'est installé dans le Cinq du CB, doublant quasiment ses lignes de statistiques par rapport à la saison dernière. Avec 8,4 points et 5,4 rebonds de moyenne sur les parquets nationaux le pivot de 2 m 15 a franchi un cap. Un 1er tour de draft lui semble promis. Même âge mais chiffres de moindre rang, Louis Labeyrie a dû faire avec un temps de jeu réduit au Paris-Levallois. Auteur de 9,1 pts et 6,5 rebonds de moyenne la saison passée sous le maillot de Hyères-Toulon, l'intérieur du PL s'est contenté de 11 minutes de jeu en moyenne cette année pour 3,4 unités et 3 rebonds. Encore frêle physiquement, ce bel athlète de 2 m 09 doit encore se développer pour espérer tenir le choc en NBA. Il vient a priori pour tester le marché cette saison. 

Jaiteh le phénomène

A 18 ans, Mouhammadou Jaiteh est un phénomène. S'il évolue en Pro B cette année le pivot perché à 2 m 08 ne devrait pas y rester longtemps. A Boulogne-sur-Mer, il a régné sur la plupart des raquettes de l'antichambre de l'élite. Sa feuille de stats ahurissante face à Rouen l'a fait entrer dans une autre dimension (33 pts, 18 rbds). D'autant que l'ancien de l'INSEP n'a pas faibli sur le reste de l'exercice, cumulant 16 points et 9,9 prises par match pour une évaluation de 21, 7. Enorme mais à confirmer à l'étage supérieur avant de s'envoler pour le pays de l'Oncle Sam où à ce rythme il ne devrait avoir aucun mal à se faire une place. 

Axel Toupane, 20 ans, joue lui à Strasbourg. Dans l'effectif d'une équipe 2e de saison régulière, le jeune arrière a réussi à tirer son épingle du jeu pour obtenir 13 minutes de jeu par match et signer 3,7 points et 1,5 rebonds par match. Des chiffres moins importants que ceux de ces petits camarades. Sûrement une manière de tester le marché pour lui aussi. Dernier larron de ce club des six, Amath M’Baye est issu du cursus universitaire américain. Sa belle saison au sein de l'université d'Oklahoma (10 pts, 5,2 rebonds) le place parmi les potentiels intéressants. L'an passé, ils étaient cinq à s'être manifestés. Finalement, seul Evan Fournier avait pris place dans les gradins du Prudential Center de Newark pour débarquer chez les Denver Nuggets. A noter que Rudy Gobert est l'unique français qui revient dans les prévisions du premier tour. 

Jerome Carrere

NBA