Nando De Colo, Spurs
Nando De Colo monte au panier | D. CLARKE EVANS / NBAE / GETTY IMAGES / AFP

Sans Parker, De Colo et les Spurs assurent

Publié le , modifié le

Les San Antonio Spurs ont idéalement préparé le choc au sommet face au Thunder lors du prochain match en disposant de faibles Orlando Magic (84-98). Green, Neal et De Colo ont parfaitement remplacé Tony Parker. Evan Fournier a une nouvelle fois brillé avec les Nuggets, tout comme Carmelo Anthony irrésistible avec New-York.

Les Purs sont prêts. A l'aube d'affronter le Thunder, son dauphin dans la Conférence Est, San Antonio semble prêt à défendre becs et ongles sa première place. Une dizaine de matches restent à jouer en saison régulière et OKC (54 victoires, 20 défaites) ne pointe qu'à deux succès des troupes de Gregg Popovich (56 v., 19 d.). Dans une Chesapeake Energy Arena d'Oklahoma City hostile, les texans auront besoin de toutes leurs forces pour confirmer leur position de leader et le petit ascendant qu'ils ont pris dans les confrontations directes avec leur futur adversaire cette saison (2 victoires, 1 défaite).

C'est pour ces raisons que Pop avait laissé au repos Kawhi Leonard et Tony Parker, handicapé par une cheville douloureuse, pour affronter les Magics. Auteurs d'une saison catastrophique, les Floridiens n'ont pas opposé de farouche résistance aux coéquipiers d'un Nando De Colo titulaire et éclectique (8 points, 6 passes décisives, 7 rebonds) à défaut d'être adroit (3/9 aux tirs). Tim Duncan ménagé, les Spurs ont pu s'appuyer sur les 20 points de Danny Green, les 16 points, 8 rebonds de Gary Neal et les 10 points, 9 rebonds de Thiago Splitter. 

Melo la mitraille

A l'Est, Carmelo Anthony est chaud bouillant. Auteur de 50 points la veille pour faire tomber le Miami Heat, Melo en a passé 40 à Atlanta pour assurer une dixième victoire consécutive aux New-York Knicks (95-82). L'ancien Nugget dépasse ou égale ce seuil pour la septième fois de la saison. Toujours à la lutte avec Indiana pour la deuxième place de la Conférence Est, la franchise coachée par Mike Woodson sait qu'elle peut compter sur son artificier en chef . Un artificier parfaitement épaulé par un J.R Smith dans la forme de sa vie. Auteur de 19 points à 8/15 aux tirs, celui qui a commencé aux Hornets en 2004 réalise sa saison la plus aboutie en termes statistiques (17,6 pts de moyenne) et s'avère un lieutenant fidèle. Tout comme Raymond Felton, 14 unités au compteur cette nuit. 

Fournier s'éveille

Côté Hawks, Johan Petro n'a pas eu voix au chapitre à l'image de Mike Pietrus qui aligne les DNP avec les Toronto Raptors. Pour trouver trace du Français le plus prolifique de la nuit, il faut se diriger vers les Rocheuses et Denver. Aligné 22 minutes par George Karl, Evan Fournier a prouvé que ses 19 points passés à Brooklyn il y a cinq jours n'était pas un acte sans lendemain. Avec 18 points, 3 interceptions et 2 passes, l'ancien Poitevin a aidé les Nuggets à prendre le dessus sur les Utah Jazz (113-96).

Talonné par les Clippers et Memphis, ce succès laisse Denver à la 3e place de la Conf Ouest et aide indirectement les Lakers à la lutte avec le Jazz pour le dernier spot qualificatif pour les playoffs. Du côté de San Antonio, Boris Diaw a fait le job avec 4 points, 4 passes et 7 rebonds en 24 minutes. Ronny Turiaf a profité des 9 minutes passées sur le parquet lors de la victoire des Clippers contre Phoenix (126-101) pour marquer 1 point, prendre 2 rebonds et faire 1 passe décisive. Blessé à l'épaule, Nicolas Batum n'a pas joué avec Portland défait par les Grizzlies (94-76). 

 

Les résultats de la nuit :
Golden State - Nouvelle-Orleans 98 - 88
LA Clippers - Phoenix 126 - 101
San Antonio - Orlando 98 - 84
Boston - Detroit 98 - 93
Sacramento - Houston 102 - 112
Portland - Memphis 76 - 94
Utah - Denver 96 - 113
Milwaukee - Minnesota 98 - 107
Toronto - Washington 88 - 78
Atlanta - New York Knicks 82 - 95
Cleveland - Brooklyn Nets 95 - 113
Charlotte - Philadelphie 88 - 83

Jerome Carrere

NBA