Durant face à Parker
Kevin Durant (Thunder) pris par la défense des Spurs et Tony Parker | NBA - GETTY IMAGES

San Antonio se venge à Oklahoma City avec un Parker décisif

Publié le , modifié le

Battu dans sa propre salle au terme d'un match sous tension et physique, San Antonio a répondu sur le terrain en allant s'imposer à Oklahoma City (100-96) dans le match 3 de la demi-finale de Conférence Ouest. Kawhi Leonard (31pts, 11rbds), Aldridge (24pts, 8rbds) et un Parker (19pts, 8rbds, 5 passes) décisif en fin de match avec deux paniers à 3pts, ont fait basculer la rencontre. Les Spurts mènent (2-1) alors qu'à l'Est, Cleveland mène désormais 3-0 face à Atlanta, après son succès (121-108) chez les Hawks.

Leonard et Parker décisifs

Une défaite d'un point, une fin de match houleuse, et une situation plus précaire après ce revers à domicile. San Antonio a balayé tout cela en allant s'imposer à Oklahoma City de quatre longueurs (100-96), dans une demi-finale de Conférence Ouest qui sent vraiment la poudre. "Il a fallu être costaud mentalement, on s'est amélioré au fil du match, notre attaque a été de plus en plus efficace", a souligné Tony Parker, qui en a profité pour réaliser son 184e double-double en play-offs. "Nous voulons gagner le match N.4, on a de grandes ambitions, et pour atteindre nos objectifs, il faut s'imposer à l'extérieur".

C'est donc désormais fait une première fois. Pour cela, les joueurs de Gregg Popovich ont dû sortir le grand jeu. Ils ont compté jusqu'à douze points d'avance (41-29) dans la deuxième période, mais OKC a grappillé peu à peu son retard et est même brièvement passé en tête lors de la dernière période, à huit minutes de la sirène, pour la première fois depuis le coup d'envoi du match. Le Thunder a même compté quatre points d'avance (83-79), mais les Spurs n'ont pas paniqué: emmenés par Kawhi Leonard (31 points), LaMarcus Aldridge (24 pts) et Tony Parker (19 pts), décisif dans le final avec notamment deux paniers à trois points, ils ont rapidement repris les commandes, profitant également de deux grossières erreurs de Russell Westbrook (31 pts, 9rbds, 8 passes mais à 10/31 au tir) et de Kevin Durant (26 pts, 5rbds, 3 passes). Cette victoire, les Texans la doivent également à Kawhi Leonard, non seulement meilleur marqueur de la rencontre et auteur d'un double-double (31pts, 11rbds), mais également décisif lorsqu'il a pris un rebond offensif décisif alors que LaMarcus Aldridge avait raté deux lancers-francs. 

"Il a fallu faire preuve d'une grande solidité mentale, c'est une excellente équipe, on a dû hausser notre niveau de jeu en fin de match", a souligné le meneur français des Spurs qui, en fin de match, a harangué ses coéquipiers lors d'un temps mort. "Je voulais rappeler à chacun dans l'équipe ce qu'il devait faire, en défense et en attaque, pour éviter que ce reproduise ce qu'il s'est passé dans le match N.2. Tout se joue dans les détails en play-offs, une ou deux possessions de balle peuvent changer la donne", a expliqué le quadruple champion NBA.

Vidéo: Oklahoma City - San Antonio

La charge des Cavaliers se poursuit

Auteur d'un sweep lors du 1e tour, Cleveland continue sa charge vers la finale de Conférence, après son succès sur le parquet d'Atlanta (121-108). Après avoir battu le record de paniers à trois points inscrits dans un match (25), lors du match 2, les Cavs ont encore fait fort dans ce domaine avec 21 tirs réussis derrière la ligne, à l'image de Kyrie Irving (4/5, pour 24pts et 3 passes), mais surtout de Richard Jefferson, auteur d'un 7/9 pour 27 points inscrits en 28 minutes passées sur le terrain. "Cette équipe est promise à quelque chose de grand", a prévenu LeBron James (24pts, 13rbds, 8 passes). Ultra-dominateurs au rebond (55 contre 28), les Cavs ont été impériaux dans les airs, à l'image de Kevin Love (21pts, 15rbds) ou de Tristan Thompson (7pts, 13rbds).

Ce match N.3 n'a pourtant pas été une promenade de santé pour Cleveland, malmené pendant les trois premières périodes. Les "Cavs" étaient menés de six points au début du 4e quart-temps, mais ils ont complètement déboussolé leurs adversaires lors de la dernière période avec une agressivité retrouvée en défense et grâce à leur efficacité à trois points (21 tirs primés au total). "On a appuyé sur le bouton de réinitialisation après le 3e quart-temps, on est reparti de zéro et cela a très bien fonctionné", s'est félicité James. Cleveland, battu en finale 2015 par Golden State, peut empocher son billet pour la finale de conférence, l'équivalent des demi-finales de la NBA, dès dimanche lors du match N.4 qui aura lieu encore à Atlanta.

Vidéo: Atlanta - Cleveland

Les résult​ats

A Atlanta,
Cleveland bat Atlanta 121 à 108

Cleveland mène trois victoires à zéro

Déjà joués:
Match N.1: Cleveland - Atlanta 104 - 93
Match N.2: Cleveland - Atlanta 123 - 98

A venir:
Match N.4: 8 mai, Atlanta - Cleveland
Match N.5 (si besoin): 10 mai, Cleveland - Atlanta
Match N.6 (si besoin): 12 mai, Atlanta - Cleveland
Match N.7 (si besoin): 15 mai, Cleveland - Atlanta

A Oklahoma City,
San Antonio bat Oklahoma City 100 à 96

San Antonio mène deux victoires à une

Déjà joués:
Match N.1, San Antonio - Oklahoma City 124 - 92
Match N.2, San Antonio - Oklahoma City 97 - 98

A venir:
Match N.4: 8 mai, Oklahoma City - San Antonio
Match N.5: 10 mai, San Antonio - Oklahoma City
Match N.6 (si besoin): 12 mai, Oklahoma City - San Antonio
Match N.7 (si besoin): 15 mai, San Antonio - Oklahoma City


Les autres séries en cours:
CONFERENCE EST
Toronto - Miami 1 - 1

Déjà joués:
Match N.1: Toronto - Miami 96 - 102 (a.p.)
Match N.2: Toronto - Miami 96 - 92 (a.p.)

A venir:
Match N.3: 7 mai, Miami - Toronto
Match N.4: 9 mai, Miami - Toronto
Match N.5: 11 mai, Toronto - Miami
Match N.6 (si besoin): 13 mai, Miami - Toronto
Match N.7 (si besoin): 15 mai, Toronto - Miami


CONFERENCE OUEST
Golden State - Portland 2 - 0

Déjà joués:
Match N.1, Golden State - Portland 118 - 106
Match N.2, Golden State - Portland 110 - 99

A venir:
Match N.3: 7 mai, Portland - Golden State
Match N.4: 9 mai, Portland - Golden State
Match N.5 (si besoin): 11 mai, Golden State - Portland
Match N.6 (si besoin): 13 mai, Portland - Golden State
Match N.7 (si besoin): 16 mai, Golden State - Portland

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze