Tony Parker-Manu Ginobili
Manu Ginobili et Tony Parker | AFP - D. CLARKE EVANS

San Antonio et Miami démarrent du bon pied

Publié le , modifié le

San Antonio a remporté le premier match de la série qui l'oppose aux Los Angeles Lakers au premier tour des playoffs. Une victoire 91-79 avec notamment 18 points de Tony Parker et Manu Ginobili. Le favori à sa propre succession Miami a lui connu une entame tranquille face à Milwaukee dans sa salle (110-87).

Les deux tours de Los Angeles ont pourtant tout tenté. Dwight Howard et Pau Gasol ont eu beau réussir deux double-double (20 points, 15 rebonds pour le premier, 16 points et autant de rebonds pour le second), ils n'ont rien pu faire face au "Big Three" et aux automatismes des Spurs de Gregg Poppovich. Avec un Ginobili pourtant sur le banc au coup d'envoi, mais terminant meilleur marqueur de son équipe avec 18 points et 3 passes, un Tony Parker au diapason de l'Argentin (18 points, 8 passes, 3 rebonds et 3 interceptions) et un Tim Duncan qui a bien résisté au duo angelinos dans la peinture (17 points, 10 rebonds), les Spurs ont bien attaqué la série la plus accrochée sur le papier. Maladroits à 3 points (3/15), les Lakers ont également été plombés par des nombreuses pertes de balle : 18 au total (dont 10 pour le binôme Howard-Gasol), soit le double des Spurs.

Une stat' qui n'a pas du échapper à Kobe Bryant, le grand absent de ces playoffs et spectateur avisé de la rencontre sur Twitter. Ses analyses sur le jeu de Steve Nash (16 points), sur les pénétrations de Tony Parker ont fait le buzz sur la toile. "Je vois qu'on parle presque autant de mes tweets que du match lui-même, ce  n'était pas mon intention, j'imagine que je m'ennuyais", a réagi le "Black Mamba". 

"Kobe voudrait faire partie de tout ça et je ne lui en veux pas, c'est une  bonne chose", a commenté l'entraîneur des Lakers Mike D'Antoni. Son absence estimée de 6 à 9 mois risque d'être longue pour un compétiteur de sa trempe. De son côté Dwight Howard, lui, n'a pas voulu baisser les bras après ce résultat défavorable. "Il ne faut pas se décourager. San Antonio a fait ce qu'il  avait à faire. Il faudra qu'on soit plus costaud au deuxième match", a-t-il assuré.

Le Thunder et le Heat en imposent

Les deux meilleures équipes de la saison régulière, Miami et Oklahoma, ont tout de suite envoyé un message. Il sera dur d'empêcher les deux équipes de se retrouver en finale pour une revanche de la saison dernière. Vainqueurs avec plus de 20 points d'écart dans leur salle respective, elles sont tranquillement rentrées dans leur série. Enfin pas tout à fait à en croire LeBron James qui a mis en exergue une première mi-temps poussive (52-45 pour le Heat). "Nous n'avons pas joué notre meilleur basket, nous pouvons faire mieux", a indiqué le MVP 2012. Passé à deux passes d'un triple-double (27 points, 10 rebonds, 8 passes), il a parfaitement été secondé par Chris Bosh (15 points, 7 rebonds), Dwayne Wade (16 points, 5 rebonds, 5 passes) et Ray Allen qui s'est fait plaisir face à son ancienne équipe (20 points, dont 6/6 aux lancer-francs). 

A l'Ouest, le Thunder a fait encore plus fort en dominant les Rockets de 29 points (120-91). Kevin Durant a fait parler sa polyvalence (24 points, 6 rebonds, 4 passes, 2 contres et 2 interceptions) et son lieutenant Russell Westbrook a signé un double-double (19 points-10 passes). Face à ses anciens partenaires, James Harden a souffert. Auteur pourtant de 20 points, il a, à l'image de son équipe, galéré derrière la ligne des trois 3 points (1/6 et 8/36 pour les Rockets). Dans le dernier match de la soirée, Indiana a remporté son premier match en playoffs depuis 2006 en disposant d'Atlanta (107-90) avec un triple-double de Paul George (23 points, 11 rebonds, 12 passes).

Les résultats de la nuit

. Conférence Est

Indiana bat Atlanta 107-90

  (Indiana mène la série 1 à 0)

Miami bat Milwaukee 110-87

(Miami mène la série 1 à 0)

. Conférence Ouest

San Antonio bat les Los Angeles Lakers 91-79

(San Antonio mène la série 1 à 0)

A Oklahoma City,

Oklahoma City bat Houston 120-91

(Oklahoma City mène la série 1 à 0)

NBA