Derrick Rose, Bulls
Derrick Rose monte au panier malgré Tyson Chandler | JONATHAN DANIEL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Rose sauve les Bulls, Paul "prend feu"

Publié le , modifié le

Les deux meneurs vedettes Derrick Rose et Chris Paul ont été prépondérants dans les premiers succès des Chicago Bulls et des Los Angeles Clippers cette saison. Le MVP 2011 a marqué le tir de la gagne face aux Knicks (82-81) alors que CP3 a fait voler en éclats la défense des Golden State Warriors avec 42 points, 15 passes et 6 interceptions (126-115).

Si le United Center avait oublié son enfant prodigue, ce dernier a signé un retour fracassant. Incertain avant le début du match, Derrick Rose faisait bien son apparition en tenue de basketteur sur le parquet des Bulls, pour la première fois depuis dix-huit mois,. Auteur de 12 points lors du match d'ouverture perdu face à Miami, le MVP 2011 n'a pas encore retrouvé l'intégralité de ses moyens, en témoignent son 7/23 aux tirs et ses 4 pertes de balles pour 18 points et 6 rebonds. Mais dans le money time, D-Rose a pris ses responsabilités. A 80-80, il forçait la porte mais égarait le ballon, laissant Chandler donner l'avantage aux Knicks (81-80). Pas assez pour décourager l'ancien pensionnaire de l'université de Memphis.

Rose enrhume Chandler et Felton

A 6 secondes du buzzer, il déposait un sublime flotteur sur la tête de Chandler et Felton venus au contre. "The Windy City assassin" était bien de retour. Dans la foulée, un Carmelo Anthony maladroit (24 pts à 8/24 aux tirs dont 2/7 à 3 points) manquait la cible, laissant les Bulls fêter leur première victoire de la saison. "Rose est un cauchemar pour n'importe quel équipe, il a un talent  incroyable", déclarait, admiratif, l'entraîneur des Knicks Mike Woodson à l'issue de la rencontre. Dans le sillage de Derrick Rose, tout le 5 Majeur de la franchise de l'Illinois s'est mis au diapason. Titulaire à l'arrière, le jeune Jimmy Butler a encore été précieux (11 pts, 10 rbds), tout comme Luol Deng, très adroit (17 pts, 6 pd à 8/15 aux tirs). Sous les panneaux, Joakim Noah a mené un combat de titans avec Tyson Chandler (6 pts, 15 rbds, 5 pd pour le Français, 7 pts, 19 rbds pour l'Américain).

Griffin-Jordan, ça déménage

Autre grosse affiche et autre meneur américain à l'honneur, Chris Paul a été monumental lors du succès des Clippers sur les Warriors. Auteur de 42 points, 15 passes décisives et 6 interceptions grâce à un presque parfait 16/17 aux lancers francs, le franchise player des Clip's a mené un combat des chefs avec un autre Point Guard talentueux, Stephen Curry. Discret pour sa première sortie (10 points), le scoreur de la franchise d'Oakland s'est remis dans le droit chemin avec 38 points à... 9/16 à 3 points et 9 passes décisives. Ses 11 pertes de balle ont toutefois précipité la chute de sa formation, mangée dans la peinture par la paire Griffin-Jordan (44 rebonds à 33). "The Beast" a signé 23 points et 10 rebonds quand son compère de la raquette gobait 17 rebonds pour 9 points. Crawford et Reddick dans un bon soir aux shoots (12-23 en cumulé), il ne pouvait rien arriver à l'autre franchise de Los Angeles. Les hommes de Doc Rivers sont lancés. 

Les résultats des matches de la nuit:
Chicago Bulls - New-York Knicks 82-81 (feuille de match)
Los Angeles Clippers - Golden State Warriors 126-115 (feuille de match)

Vidéo: Le résumé du match Bulls-Knicks

Vidéo: Le résumé du match Clippers-Warriors

Vidéo: Le Top 5 de la nuit

Jerome Carrere

NBA