LeBron James et son shooteur, Kyle Korver (Cleveland Cavaliers)
LeBron James et son shooteur, Kyle Korver (Cleveland Cavaliers) | Vaughn Ridley / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Playoffs NBA : Sans pitié, Cleveland et LeBron James qualifiés pour la finale de conférence

Publié le , modifié le

Un sweep au premier tour, un autre en demi-finale de conférence est, tout va bien pour les Cleveland Cavaliers de LeBron James qualifiés après leur quatrième succès consécutif sur Toronto la nuit dernière (109-102). Dans les autres rencontres, Houston, en dominant San Antonio (125-104) et Washington, en battant Boston (121-102), sont revenus à hauteur de leurs adversaires respectifs (2-2). Les matches 5 s'annonce d'ores et déjà bouillants.

Cleveland toujours invaincu

Qui a dit que la conférence est était en mesure de concurrencer LeBron James en Playoffs cette saison ? Beaucoup de suiveurs ! Jusqu'ici le King et sa bande des Cleveland Cavaliers font mentir les augures avec deux "sweeps" (des qualifications sans concéder la moindre défaite) d'abord face aux modestes Indiana Pacers mais plus surprenant, et plus impressionnant aussi, face aux Toronton Raptors, candidats déclarés au crime de lèse-majesté de faire tomber LeBron.

"Ce n'était pas une formalité, il a fallu aller la chercher, cette qualification", a assuré "King James" après la quatrième victoire décisive sur le parquet des Raptors (109-102). Et certes, les champions en titre ont connu une petite alerte dans l'ultime quart-temps quand les Canadiens sont passés devant après avoir compté seize points de retard (93-92) mais l'issue du match était cousue de fil blanc. Emmenée par un trio James (35 pts), Kyrie Irving (27 pts) et Kyle Korver (18 pts, 4 sur 6 à trois pts), l'équipe de l'Ohio était intouchable. Elle attend désormais Washington ou Boston en finale de conférence. A qui le tour ?

Vidéo. Le show James-Irving

Washington revient à hauteur

Après du repos au premier tour, les Cavs vont en avoir aussi après le deuxième. En effet, en battant Boston la nuit dernière (121-102), Washington a au moins poussé la série jusqu'au match 6 en fin de semaine. La série reste indécise et très musclée entre deux équipes qui ne cachent pas leur inimitié: les Wizards ont remporté leur deuxième match à domicile grâce à un 3e quart-temps époustouflant. Sous l'impulsion de Bradley Beal (29 pts) et John Wall (27 pts), ils marquent alors 42 points, dont 26 points consécutifs sans que Boston n'en marque un seul durant six minutes.

Les Wizards ont trouvé, d'un coup de baguette magique, la solution pour limiter la production du meneur de poche des C's, Isaiah Thomas (19 points). "Ils sont très physiques, les arbitres les ont laissés me retenir et m'accrocher, en particulier lors de la 3e période", a regretté le meneur-vedette des Celtics. Il devra réagir dans sa salle lors du match 5, évidemment important.

Vidéo. Le 26-0 infligé par Washington à Boston

Houston relance le duel texan

Le duel entre San Antonio et Houston est lui-aussi complètement relancé (2-2) après la nette victoire des Rockets dans leur salle (125-104). Décevants vendredi lors du match N.3 perdu 103 à 92 dans leur salle, James Harden et ses coéquipiers se sont repris et ont cette fois débuté parfaitement la rencontre
en s'offrant 15 points d'avance après seulement huit minutes de jeu (27-12). Grâce à James Harden (28 pts) et Eric Gordon (22 pts), les Rockets ont toujours mené au score, malgré une alerte juste avant la pause où San Antonio est revenu à deux points (57-55).

"On a manqué de tranchant dès le début du match, c'était comme le premier match (perdu 126-99 à domicile, NDLR). A ce niveau, on ne peut pas débuter un match comme cela", a regretté l'entraîneur de San Antonio, Gregg PopovichLaMarcus Aldridge a confirmé son regain de forme avec ses 16 points, mais Kawhi Leonard (16 pts) n'a pas eu son rendement habituel.

Vidéo. James Harden, l'homme du match

Christophe Gaudot @ChrisGaudot