Dwyane Wade (Miami Heat)

Playoffs NBA - Miami éteint Toronto, Golden State frustre Portland

Publié le , modifié le

Qualifié au match 7 devant Charlotte, Miami a enchaîné avec une victoire sur le parquet de Toronto (102-96) lors du match 1 des demi-finales de conférence. Le Heat a pu compter sur un Dwyane Wade des grands soirs (24 points) et décisif en prolongation après l'égalisation miraculeuse du milieu de terrain de Lowry au buzzer du temps réglemantaire. Dans l'autre match de la nuit, Portland a touché la victoire du doigt avant de craquer dans le money-time devant Golden State (110-99).

Toronto - Miami : le Heat toujours chaud

Miami mène la série 1-0

Dwyane Wade est un joueur à l'immense expérience. Ce que ne sont pas Kyle Lowry et DeMar DeRozan. Après l'égalisation miraculeuse de Lowry au buzzer et du milieu de terrain, l'arrière du Heat a pris les choses en main pour inscrire sept points en prolongation (24 au total) et donner la victoire aux siens (102-96). Avant cela, les deux équipes s'étaient livrées un match très serré. Dans les pas d'un très bon Valanciunas (24 points, 14 rebonds), Toronto s'accroche jusqu'à l'aube du dernier quart-temps (43-41 à la pause en faveur du Heat, 68-63 avant les douze dernières minutes). Seulement voilà, les Raptors laissent Dragic (26 points) s'enflammer comme il l'avait fait au match 7 contre les Hornets et Miami prend dix points d'avance (75-65). Lancé dans une course contre-la-montre, Toronto donne tout pour revenir et Lowry égalise au buzzer (90-90) dans une folie sans nom. La suite, on la connaît et Miami récupère déjà l'avantage du terrain. Une nouvelle fois maladroit, le duo DeRozan (22 points à 9/22)-Lowry (7 points à 3/13) n'aura pas d'autre choix que de briller au match 2 qui sera déjà décisif.

Golden State - Portland : les Blazers y ont cru

Golden State mène la série 2-0

Avec Curry, Golden State a du talent, sans lui les champions en titre ont du coeur. La maxime est quelque peu réductrice mais elle résume parfaitement le match 2 livré par les joueurs de Steve Kerr face à Portland (110-99) Emmenés par un duo Thompson (27 points)-Green (17 points, 14 rebonds, 7 passes et 4 contres) efficaces mais gourmand et maladroit (14/40 à eux deux au tir et 5/19 de loin), les Warriors ont renversé une équipe de Portland qui avait maîtrisé les trois premiers quarts-temps. Débarrassé de la lourde tâche de suivre Thompson en défense, C.J. McCollum est enfin libre en attaque (22 points) et Damian Lillard retrouve lui aussi la mire (25 points), ce qui permet aux joueurs de Terry Stotts de prendre le meilleur départ (19-5) et de tenir le rythme (49-46 à la pause, 87-76 à la fin du troisième quart). Mais en face, Golden State dispose de l'une des meilleures défenses de la NBA et le prouve en limitant les Blazers à douze points dans la dernière période (34-12). En feu dans le troisième quart (17 points), Lillard reste muet dans le money-time et Golden State s'envole. Cette défaite, si elle n'est pas illogique sur le parquet adverse, va laisser des traces dans les esprits des Blazers, d'autant plus que Stephen Curry pourrait faire son retour au match 3.

Christophe Gaudot @ChrisGaudot