Kevin Durant (Thunder) au lay-up devant Kawhi Leonard (Spurs)
Même le meilleur défenseur de la saison, Kevin Durant, n'a rien pu faire face à Kevin Durant | J Pat Carter / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Playoffs NBA : la foudre Durant s'abat sur les San Antonio Spurs

Publié le , modifié le

Un ancien MVP n'est forcément pas un joueur comme les autres. Dos au mur, Oklahoma City s'en est remis à Kevin Durant (41 points) pour égaliser à 2-2 dans la série face aux San Antonio Spurs. Cette victoire (111-97) a été obtenu au prix d'un ultime quart-temps somptueux.

Alors que Cleveland s'est baladé en demi-finale à l'est, Oklahoma City et San Antonio s'écharpent de l'autre côté des Etats-Unis. Les joueurs des deux franchises se rendent coup pour coup depuis quatre rencontres. Les Spurs prennent l'avantage ? OKC répond en l'emportant dans le Texas. San Antonio s'impose sur le parquet du Thunder ? Ces derniers égalisent dans la foulée. Le match 5, dans la nuit de mardi à mercredi, sera un tournant dans ce qui est, jusqu'ici, la plus belle série de ces Playoffs 2016.

Parker excellent

Forts de 67 victoires en saison régulière, les Spurs sont favoris face à Oklahoma City et comptaient bien prendre un avantage décisif la nuit dernière. Les trois premiers quart-temps ont laissé penser qu'un 3-1 était possible et que Gregg Popovich et ses soldats seraient en excellente position pour conclure la série au match 5. Emmenés par un Parker encore étincelant (22 points) mais aussi Kawhi Leonard (21 points) et LaMarcus Aldridge (20 points), les Spurs menaient de dix points à la fin de la première période (27-17) de huit à la pause (53-45) et encore de quatre à l'aube des douze dernières minutes (81-77).

Durant sur la lune

Oui mais, dans ses rangs, le Thunder compte un joueur capable d'électriser n'importe quelle salle et de pourfendre toutes les défenses: le MVP 2014, Kevin Durant. Alors que Russell Westbrook a tenu parole en shootant moins et en passant plus (14 points, 15 passes, 7 rebonds), l'ailier d'OKC a pris ses responsabilités en inscrivant 17 de ses 41 points dans la dernière période. De loin, en pénétration, en déséquilibre, au-dessus de Leonard, Durant a tout fait et a même marqué plus que tous les Spurs réunis dans le dernier quart (17-16).

"Ce que je retiens, c'est notre fantastique travail en défense: limiter cette équipe à 16 points dans le 4e quart-temps n'est pas rien", a insisté "Durantula". "Kevin (Durant) a été fantastique, ils nous ont dominés dans le quatrième quart-temps, ils ont réussi des shoots difficiles, leur domination était écrasante", a analysé Popovich. Pour espérer une victoire au match 5, Billy Donovan, misera une nouvelle fois sur sa superstar. Pour les Spurs, il s'agit de trouver des solutions.

Les deux équipes sont à égalité 2-2 dans la série

NBA