Khris Middleton (Mulwaukee Bucks)
Khris Middleton (Mulwaukee Bucks) | Carlos Osorio/AP/SIPA

Playoffs NBA : Historique Milwaukee, Utah vit encore

Publié le , modifié le

Pour la première fois depuis 2001, les Milwaukee Bucks ont passé un tour de Playoffs NBA. La nuit dernière, ils n'ont pas fait de détail pour battre Détroit une quatrième fois et ainsi clore la série (127-104). Dans l'autre série, Utah a remporté le match 4 devant Houston (107-91) et n'est plus mené que 3-1.

Dix-huit ans. Dix-huit ans que le Wisconsin attendait ça. Pour la première fois depuis les Playoffs 2001, les Milwaukee Bucks seront présents en demi-finale de conférence. Meilleur bilan de la NBA en saison régulière, les Bucks n'ont pas tremblé pour écarter un quatre petits matches un Détroit bien trop tendre pour résister à la bande à Giannis Antetokounmpo. Dans l'autre série de la nuit, le Jazz a lui évité le "sweep" (4-0) en battant Houston à domicile.

Milwaukee, 18 ans après

Et pourtant, ce quatrième match avait mal démarré pour Milwaukee. Menés 28-26 à la fin du premier quart puis 62-56 à la pause, les joueurs de Mike Budenholzer ont parfaitement réagi en troisième quart-temps alliant une attaque de feu (39 points inscrits) à une défense de fer (23 points encaissés). Preuve que cette équipe a de la ressource, elle a su hausser le ton au moment opportun. Dans les 24 dernières minutes, les pauvres Pistons n'ont pu inscrire que 42 points. Giannis Antetokounmpo a été une nouvelle fois impérial avec 41 points et 9 rebonds. En face, Reggie Jackson (26 points et 7 passes) et Blake Griffin (22 points, 5 rebonds, 6 passes) ont tenté de se battre, sans succès.

Mitchell évite le sweep à Utah

Alors qu'ils avaient eu bien du mal à lutter contre Houston sur les trois premiers matches, les joueurs du Utah Jazz ont remporté le quatrième match, évitant du même coup l'élimination. Alors que le score était serré jusqu'au début du quatrième quart-temps (79-76 en faveur des Rockets), les Texans ont complètement été étouffé par la défense de Utah dans l'ultime période (31-12 pour un score final de 107-91).

Le grand bonhomme de la soirée se nomme Donovan Mitchell pour Utah. Le sophomore (joueur de deuxième année) a été brillant, notamment en fin de match, pour finir avec 31 points, 7 rebonds et 4 passes. Il a bien été second par l'étonnant Jae Crowder (23 points) et le meneur Ricky Rubio (18 points, 11 passes) alors que Rudy Gobert a été très discret (4 points et 9 rebonds). Le prochain match de cette série aura lieu à Houston dans la nuit de jeudi à vendredi.