Les Knicks face aux Celtics
Le New Yorkais Carmelo Anthony dans une lutte très physique avec Kevin Garnett | AFP - GETTY IMAGES

Play-offs: Knicks-Celtics, un 1er tour de légendes

Publié le , modifié le

L'opposition était prévue depuis un moment, elle est désormais officielle: New York va jouer Boston au 1er tour des play-offs. Cette affiche, déséquilibrée a priori entre la 2e meilleure équipe de la Conférence Est et une qui finit tout juste en positif (41 victoires, 40 défaites), oppose deux franchises de légende. Avec les Warriors, elles sont les seules à exister depuis la création de la NBA en 1946. Dans les années 70, trois finales de conférence consécutives les ont opposées. Et cette saison, la rivalité s'est traduite par des matches extrêmement physiques, tendus, notamment avec le duel entre deux "chambreurs", Carmelo Anthony et Kevin Garnett. Les Knicks l'ont emporté trois fois sur quatre.

Celtics-Knicks, c'est un duel de franchises. Et aussi une rivalité entre deux villes, qui dépasse la seule NBA, s'étend à la MLB avec le duel entre les Red Sox et les Yankees, à la NFL avec les Jets et les Patriots, et même entre les deux populations. New York, la cosmopolite, la moderne et la ville qui ne dort jamais, est distante de 300km de Boston, la traditionnelle, l'universitaire et la culturelle. Moins de 4h de voiture pour rallier ces deux phares des Etats-Unis, c'est peu à l'échelle d'un pays grand comme un continent, et cela attise les antagonismes. Toutes deux installées sur les rives de l'océan Atlantique, elles ont représenté une destination privilégiée pour les Européens.

Anthony-Garnett, les paroles et les actes

Sur le parquet, Boston affiche 17 titres, dont le dernier en 2008, alors que New York ne peut en compter que deux (1970, 1973), après 67 ans d'existence, soit l'âge de la NBA. Avec les Golden State Warriors, ce sont les seules franchises à exister depuis la naissance de la Ligue. Ces deux franchises ont donc eu l'occasion de se croiser dans la Conférence Est, et ce sera la 14e fois qu'ils s'affronteront en play-offs. Bien évidemment, c'est à ce stade de la saison que les duels prennent toute leur saveur, toute leur ampleur. Trois années de suite (1972, 1973, 1974), Bostoniens et New Yorkais s'affrontent en finale de conférence, pour deux victoires de la Grosse Pomme. Dans les années 80, une demi-finale de conférence reste dans toutes les mémoires, avec un duel homérique entre Bernard King et Larry Bird, futur champion et MVP, sans oublier Bill Cartwright. Les New Yorkais étaient alors revenus de (2-0) à (2-2) dans la série, avant de tomber dans le dernier match (4-3).

Cette saison, les quatre confrontations se sont révélées épiques, intenses, avec deux formations physiques, mais trois victoires de NY. Et le match dans le match entre Carmelo Anthony et Kevin Garnett, deux All Stars à la langue bien pendue, donne une autre dimension également. "On a hâte de démarrer la série. On sait à quoi s'attendre. Ca va être une bataille, intense et physique", assurait la star des Knicks. "Nous allons aborder ces play-offs avec un état d'esprit complètement différent de celui que nous avions contre Boston, il y a deux ans." Avec 54 succès pour 28 défaites, New York échappera au "sweep" que Boston lui avait infligé au 1er tour des play-offs en 2011 (4-0). Les Knicks seront même favoris, avec l'avantage du terrain en plus.

Le programme des play-offs

CONFERENCE E​ST

    . Miami (1) - Milwaukee (8)
    Match 1: Dimanche, Miami-Milwaukee
    Match 2: Mardi, Miami-Milwaukee
    Match 3: Jeudi 25 avril Milwaukee-Miami
    Match 4: Dimanche 28 avril, Milwaukee-Miami
    Match 5 (si nécessaire): Mardi 30 avril, Miami-Milwaukee
    Match 6 (si nécessaire): Jeudi 2 mai, Milwaukee-Miami
    Match 7 (si nécessaire): Samedi 4 mai, Miami-Milwaukee
   
    . New York (2) - Boston (7)
    Match 1: Samedi, New York-Boston
    Match 2: Mardi, New York-Boston
    Match 3: Vendredi 26 avril, Boston-New York
    Match 4: Dimanche 28 avril, Boston-New York
    Match 5 (si nécessaire): Mercredi 1er mai, New York-Boston
    Match 6 (si nécessaire): Vendredi 2 mai, Boston-New York
    Match 7 (si nécessaire): Dimanche 5 mai, New York-Boston
   
    . Indiana (3) - Atlanta (6)
    Match 1: Dimanche, Indiana-Atlanta
    Match 2: Mercredi, Indiana-Atlanta
    Match 3: Samedi 27 avril, Atlanta-Indiana
    Match 4: Lundi 29 avril, Atlanta-Indiana
    Match 5 (si nécessaire): Mercredi 1er mai, Indiana-Atlanta
    Match 6 (si nécessaire): Vendredi 2 mai, Atlanta-Indiana
    Match 7 (si nécessaire): Dimanche 5 mai, Indiana-Atlanta
   
    . Brooklyn (4) - Chicago (5)
    Match 1: Samedi, Brooklyn-Chicago
    Match 2: Lundi, Brooklyn-Chicago
    Match 3: Jeudi 25 avril, Chicago-Brooklyn
    Match 4: Samedi 27 avril, Chicago-Brooklyn
    Match 5 (si nécessaire): Lundi 29 avril, Brooklyn-Chicago
    Match 6 (si nécessaire): Jeudi 2 mai, Chicago-Brooklyn
    Match 7 (si nécessaire): Samedi 4 mai, Brooklyn-Chicago
   

CONFERENCE OUE​ST

    . Oklahoma City (1) - Houston (8)
    Match 1: Dimanche, Oklahoma City-Houston
    Match 2: Mercredi, Oklahoma City-Houston
    Match 3: Samedi 27 avril, Houston-Oklahoma City
    Match 4: Lundi 29 avril, Houston-Oklahoma City
    Match 5 (si nécessaire): Mercredi 1er mai, Oklahoma City-Houston
    Match 6 (si nécessaire): Vendredi 3 mai, Houston-Oklahoma City
    Match 7 (si nécessaire): Dimanche 5 mai, Oklahoma City-Houston
   
    . San Antonio (1) - Los Angeles Lakers (7)
    Match 1: Dimanche, San Antonio-Los Angeles Lakers
    Match 2: Mercredi, San Antonio-Los Angeles Lakers
    Match 3: Vendredi 26 avril, Los Angeles Lakers-San Antonio
    Match 4: Dimanche 28 avril, Los Angeles Lakers-San Antonio
    Match 5 (si nécessaire): Mardi 30 avril, San Antonio-Los Angeles Lakers
    Match 6 (si nécessaire): Jeudi 2 mai, Los Angeles Lakers-San Antonio
    Match 7 (si nécessaire): Samedi 4 mai, San Antonio-Los Angeles Lakers
   
    . Denver (3) - Golden State (6)
    Match 1: Samedi, Denver-Golden State
    Match 2: Mardi, Denver-Golden State
    Match 3: Vendredi 26 avril, Golden State-Denver
    Match 4: Dimanche 28 avril, Golden State-Denver
    Match 5 (si nécessaire): Mardi 30 avril, Denver-Golden State
    Match 6 (si nécessaire): Jeudi 2 mai, Golden State-Denver
    Match 7 (si nécessaire): Samedi 4 mai, Denver-Golden State
   
    . Los Angeles Clippers (4) - Memphis (5)
    Match 1: Samedi, Clippers-Memphis
    Match 2: Lundi, Clippers-Memphis
    Match 3: Jeudi 25 avril, Memphis-Clippers
    Match 4: Samedi 27 avril, Memphis-Clippers
    Match 5 (si nécessaire): Mardi 30 avril, Clippers-Memphis
    Match 6 (si nécessaire): Vendredi 3 mai, Memphis-Clippers
    Match 7 (si nécessaire): Dimanche 5 mai, Clippers-Memphis

NBA