Parker a la main chaude

Parker a la main chaude

Publié le , modifié le

Avec 28 points en 25 minutes de jeu, Tony Parker a conduit les San Antonio Spurs à leur plus large victoire de la saison (121-92) sur le parquet des Minnesota Timberwolves. "TP" a suivi la dernière période du banc, tout comme son compatriote Boris Diaw qui a fini la rencontre avec 13 points et 9 rebonds en 26 minutes de jeu. Les Spurs ont remporté six de leurs sept derniers matches pour un bilan global de huit victoires pour quatre revers. Deux autres Français se sont retrouvés face à face, Nicolas Batum et Joakim Noah, lors du duel entre Portland et Chicago (105-87). Batum, touché à un genou il y a dix jours, faisait son retour après quatre matches d'absence (9 pts, 3 rbds) et n'a pas manqué son début de match à la différence des Bulls distancés de 15 points après dix minutes de jeu. Noah a terminé avec 7 pts et 2 rbds.

Le fait du jour : Grizzlies et Raptors ont les crocs

Memphis à l'Ouest, Toronto à l'Est,  ces équipes n'étaient pas forcément attendues à pareille fête. Les Grizzlies  ont remporté onze de leur 13 matches, dont celui contre Boston 1​17-100, et les  Raptors, vainqueurs de Milwaukee 124 à 83, n'ont jamais connu une telle période  en vingt ans (10 v-2 d). Autre surprise capitale, Washington 2e à l'Est avec  72,7% de victoires.

Le joueur du jour : Tony Parker

Pour la troisième fois de la saison, "TP"  a inscrit 28 points en une soirée, mais sa prestation de vendredi est sans  conteste sa meilleure de la saison avec une réussite de 12 sur 18 au tir, dont  un 100% à trois points. Le meneur français des Spurs a marqué 13 points dans le  premier quart-temps et 10 dans le 2e, avant de suivre la démolition des  Timberwolves du banc en seconde partie de rencontre. Fait inédit depuis ses  débuts en NBA, Parker est en tête du classement des meilleurs shooteurs à trois  points avec 68,4% de réussite.

La "stat" du jour : 45,4

Le pourcentage de victoires des Cleveland  Cavaliers terrassés par les Washington Wizards 98 à 71. C'est la première fois  depuis 2007 qu'après dix matches, LeBron James évolue dans une équipe avec un  bilan négatif (5 v-6 d). "C'est un sacré défi à relever, on a beaucoup de  boulot devant nous", a reconnu "King James" qui n'a marqué que 22 points avec  une adresse en berne (8 sur 21).

Le chiffre du jour : 111,3

La moyenne de points marqués cette saison par  les Dallas Mavericks qui ont écoeuré les Los Angeles Lakers 140 à 106. La  franchise texane (3e à l'Ouest avec 9 v-3 d) est celle qui marque le plus de  points et n'avait plus atteint le seuil des 140 points dans un match depuis  2009. Face aux Lakers, huit joueurs ont marqué au moins dix points, avec 23  pour Dirk Nowitzki et 20 pour Monta Ellis. Les Mavericks ont remporté leurs six  derniers matches, ce qu'ils n'avaient plus réussi depuis 2011, année de leur  seul titre NBA.

La série du jour : douze défaites de suite pour Philadelphie

Les Sixers  ont été étrillés devant leur public 122 à 96 par les Phoenix Suns et courent  toujours après leur premier succès de la saison. Ils ne sont pas qu'à trois  défaites du record de la franchise (15) établi en 1972-73. Cette saison-là,  Philadelphie n'avait remporté que neuf matches sur 82, ce qui est le pire bilan  de l'histoire de la NBA. Mais les Sixers ne détiennent pas (encore ?) tous les  records négatifs: le pire début de saison a été accompli par les New Jersey  Nets en 2009-10 avec 18 défaites de rang !

Les résultats de vendredi

Washington - Cleveland    91 - 78
Dallas - LA Lakers    140 - 106
Atlanta - Detroit    99 - 89
Toronto - Milwaukee    124 - 83
Memphis - Boston    117 - 100
Minnesota - San Antonio    92 - 121
Oklahoma City - Brooklyn    92 - 94 Charlotte - Orlando    100 - 105
Philadelphie - Phoenix    96 - 122
Denver - La Nouvelle Orléans    117 - 97
Golden State - Utah    101 - 88
Portland - Chicago    105 - 87

AFP