Parker et les Spurs prennent les devants

Parker et les Spurs prennent les devants

Publié le , modifié le

Les San Antonio Spurs ont remporté le premier match de la Finale NBA sur le terrain de Miami (92-88). Les hommes de Gregg Popovich se sont imposés sur le parquet de la meilleure équipe de la saison régulière grâce à Tony Parker. Le meneur français, auteur d'une performance de haut vol notamment lors du dernier quart-temps, a inscrit le panier de la victoire dans les ultimes secondes, sous le nez de LeBron James. Avec ce succès, la franchise texane récupère l'avantage du terrain et mène désormais 1-0 dans cette finale qui se joue au meilleur des 7 matches.

LeBron James n'est pas le premier venu. C'est même le MVP  de la saison régulière. Et pourtant jeudi soir, c'est lui qui s'est fait enrhumer par Tony Parker sur l'action décisive qui a scellé la victoire des Spurs dans ce premier match de la finale NBA. "TP", auteur de 19 points avant cette action, n'a perdu aucun ballon avance en tête de raquette, résiste à Bosh, s'ouvre le chemin du panier, se décale sur le côté pour éviter James, trébuche. Le genou est à terre, mais le ballon toujours dans ses mains, il se relève évite le contre de James et déclenche son tir au bout du bout des 24 secondes de possession. Le ballon tutoye la planche et l'arceau, plusieurs fois et finit par rentrer. A 5 secondes du terme, les Spurs comptent 4 points d'avance et "TP3 d'être félicité par ses partenaires au moment du temps mort. Le Français, finalement auteur de 21 points, a porté son équipe. Organisateur (6 passes décisives), défenseur (2 interceptions), il a élevé son niveau dans le dernier quart-temps inscrivant 10 points. A la poursuite d'un quatrième titre NBA (après 2003, 2005 et 2007), le Français a causé la première défaite du Heat dans la première manche d'une finale NBA. Et sur cinq finales disputées, les Spurs ont remporté 4 fois le titre après avoir remporté le premier match.

"Action de folie"

Avant ce coup d'éclat et ce dernier quart-temps où les Spurs sont passés devant au tableau d'affichage, le Heat dans le sillage de sa star a longtemps mené. Pendant 31 minutes exactement, de la 9e à 40e. Avec un triple-double (18 points, 18 rebonds, 10 passes), LeBron James a assumé son rang, bien secondé par ses lieutenants Dwayne Wade (17 points), Chris Bosh (13 points) et Ray Allen (13 points). Mais le "Big Three" texan n'a rien eu à envier à celui floridien, puisque Manu Ginobili a assuré (13 points) et que Tim Duncan a repoussé un peu plus les critiques. A 37 ans, le pivot natif des Iles Vierges a comilé 20 points, 14 rebonds, 4 passes et 3 contres. Avec les apports de Danny Green (12 points) et Kawhi Leonard (10 points), les Spurs ont toujours maintenu un faible écart malgré leur difficulté à contrer le jeu rapide du Heat. Mais la défense des Spurs a finalement pris la mesure des offensives floridiennes avant que "TP" n'entre en jeu pour sceller l'affaire.

"C'est une action de folie, a raconté Parker. J'ai cru perdre la balle trois ou quatre fois, rien ne marchait comme je voulais, alors à la fin j'ai juste pris le shoot. Je l'ai bien senti partir, j'étais heureux quand il est rentré". "Tony a tout fait mal et tout bien fait dans la même action, a confirmé James. Il est tombé, il est passé sous mon bras, il a tiré à l'arraché. C'était  les 24 secondes les plus longues que j'ai connues". James aura l'occasion de prendre sa revanche dès dimanche, date du deuxième match, qui se déroulera à Miami.

Résultat

Miami - San Antonio 88 - 92

Benoit Jourdain @BenJourd1