Marc Gasol Memphis Kendrick Perkins Oklahoma
Marc Gasol (Memphis) devant Kendrick Perkins (Oklahoma) | JAMIE SQUIRE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Oklahoma et New York en danger

Publié le , modifié le

Oklahoma City et New York n'ont pas réussi à faire dimanche ce que San Antonio et Miami avaient fait la veille -récupérer l'avantage du terrain- et se trouvent en position délicate dans leur demi-finale de Conférence respective des play-offs NBA.

Les Knicks ont été battus à Indianapolis par les Pacers (82-71) et les  Thunder, finalistes NBA sortants, ont été dominés à Memphis par les Grizzlies  (87-81). New York et Oklahoma sont désormais menés 2 à 1 avec la perspective  d'un match N.4 à l'extérieur qui sent fort le quitte ou double. La recette de la défaite des Knicks a été simple: les Pacers ont dominé à  l'intérieur, notamment grâce à Roy Hibbert (24 points et 12 rebonds, dont 8  offensifs), et les shooteurs extérieurs new yorkais n'ont pas été à la hauteur  de leur réputation, avec 21 points pour Carmelo Anthony mais à 37% de réussite,  9 pts pour un JR Smith grippé (à 33%) et 6 pts pour Raymond Felton (à 13%). Amare Stoudemire, pour son retour après deux mois d'absence (problèmes aux  genoux), n'a pas eu d'impact: 7 points (3 sur 8 aux tirs) et 2 rebonds. Du côté des Pacers, Paul George a servi d'homme à tout faire avec ses 14  points, 8 passes, 8 rebonds, 5 interceptions et son excellente défense sur  Anthony, le meilleur marqueur de la saison régulière.

Le sang-froid de Memphis

A Memphis, l'intérieur espagnol Marc Gasol a servi une belle prestation (20  points, dont 16 après la mi-temps, 9 rebonds, 4 passes et 2 contres) et les  Grizzlies ont fait preuve d'un remarquable sang-froid aux lancers francs avec  un 6 sur 6 dans la dernière minute de jeu pour sécuriser leur victoire. Les Grizzlies n'avaient pourtant shooté qu'à 66% de réussite aux lancers  francs lors des deux premiers matches de cette série. Le score était de 81-81 à deux minutes de la fin après un trois points de  Derek Fisher mais OKC n'a plus marqué un panier (seulement 36% de réussite aux  tirs dans le match) et Memphis a rentré tous ses lancers francs. "Ce n'était pas un beau match mais c'est beau quand même pour nous car nous  avons obtenu la victoire", a dit l'entraîneur des Grizzlies Lionel Hollins. La vedette du Thunder Kevin Durant a terminé meilleur marqueur (25),  passeur (5), rebondeur (11) et intercepteur (3) de son équipe mais il a manqué  deux lancers francs importants à 39 secondes de la fin alors qu'il affiche  pourtant 91% de réussite cette saison dans cet exercice.

AFP

NBA