OKC et le Heat assurent, pas les Spurs

OKC et le Heat assurent, pas les Spurs

Publié le , modifié le

La journée de samedi rassemblait les quatre meilleures équipes de NBA et prétendants les plus sérieux au titre, San Antonio, Indiana, Oklahoma City et Miami, qui ont tous retrouvé des couleurs à l'exception des Spurs malmenés encore une fois par les Dallas Mavericks. San Antonio et Tony Parker croyaient avoir fait le plus dur en prenant un avantage de deux points à 1 sec 7/10e de la sirène, mais Vince Carter les a crucifiés avec un improbable panier à trois points, synonyme de 2e victoire en trois matches pour les Mavericks (109-108).

Décidément, rien ne se passe comme prévu pour les Spurs lors de ce premier  tour des play-offs. Grands favoris de leur duel contre leurs voisins de Dallas au regard de  leur impressionnante saison régulière (62 victoires pour 20 défaites, meilleur  bilan de NBA) et de leurs neuf victoires de suite contre les "Mavs", les  joueurs de Gregg Popovich viennent d'enregistrer deux défaites aussi cinglantes  que cruelles. Mercredi, ils ont été corrigés à domicile par Dallas 113 à 92 et samedi,  ils ont été assommés en toute fin d'une rencontre qu'il croyait avoir gagnée. 

Derniers instants de folie

Certes, ils ont longtemps été menés par Dirk Nowitzki (18 pts) et les  siens, mais ils n'ont jamais perdu le contact et ont parfaitement négocié la  fin de rencontre pour doubler leurs adversaires une première fois grâce à un  tir primé de Boris Diaw (106-104 à 26 sec de la sirène). Dallas a égalisé par l'impressionnant Monta Ellis (29 pts), mais Manu  Ginobili, très discret jusque là (0 pt lors des deux premières périodes), a été  au bout de la possession de San Antonio pour marquer un panier qu'il croyait  décisif (108-106).

Mais le vétéran Vince Carter, 36 ans, s'est démarqué, a  feinté Ginobili et donné la victoire aux siens avec un panier à trois points  impeccable dans une ambiance quasi-hystérique avec envahissement du terrain par  les spectateurs, dont le surexcité président des Mavericks, Marc Cuban. Si San Antonio est en position précaire mené 2 victoires à 1, Miami va très  bien : le Heat mène 3 à 0 devant Charlotte après son succès 98 à 85 sur le  parquet des Bobcats. Le double tenant du titre a livré sa prestation la plus  aboutie, digne enfin d'un prétendant au titre. 

Indiana et Oklahoma City vont mieux

Les Pacers, en perdition ces dernières semaines, sont revenus à la hauteur  des Atlanta Hawks (2 victoires partout) en s'imposant 91 à 88 en déplacement.  Ils peuvent reprendre les commandes de la série lors du match N.5 de retour  chez eux 

Le Thunder est venu à bout de Memphis en prolongation (92-89) malgré 15  points seulement de Kevin Durant (32 pts de moyenne) mais OKC et Memphis sont  dos à dos (deux victoires chacun).

AFP