Noah impuissant face aux Suns
Joakim Noah n'a pu empêcher la défaite des Bulls face à Phoenix | JONATHAN DANIEL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Noah et les Bulls tombent de haut

Publié le , modifié le

Après leur succès de prestige au Madison Square Garden, les Chicago Bulls sont retombés dans leurs travers en concédant une large défaite contre Phoenix à domicile (97-81). Trop maladroit, Joakim Noah n'a pu sortir les siens de l'ornière malgré ses belles statistiques (10 points, 13 rebonds). Côté cadors, les Clippers ont concédé leur première défaite de la saison à domicile alors que le Miami Heat s'est remis à l'endroit.

Les Bulls sont décidément indécrottables. Sitôt un succès de prestige acquis aux dépens des New York Knicks dans un Madison Square Garden redevenu forteresse, la franchise de l'Illinois a concédé une défaite embarrassante face à l'un des cancres de la Ligue. Avant-derniers de la Conférence Ouest les Phoenix Suns sont venus faire la nique aux coéquipiers de Joakim Noah au United Center de Chicago (97-81). Pourtant, l'équipe emmenée par un Luis Scola impérial (22 pts, 7 rbds) restait sur cinq défaites consécutives et douze revers en déplacement.

Noah : "A la maison, c'est très moyen"

Après s'être échappé dans le deuxième quart-temps les Suns ont viré avec 7 points d'avance à la pause avant d'accroître leur avance grâce notamment aux remplaçant Sébastien Telfair (13 pts, 5 passes, 6 rbds) et Michael Beasley (20 pts, 6 rbds). "Nous comptons 10 victoires et 10 défaites à la maison, c'est très moyen, a dit Noah cité sur espnchicago.com. En déplacement, on arrive à battre certaines  des meilleures équipes et quand on revient à la maison face à des équipes moins bonnes, on ne se donne pas à fond. Il faut trouver la solution à ce problème." Les défaites contre Charlotte, Milwaukee et désormais Phoenix à domicile, donnent au pivot international français.

Quant aux hommes de Tom Thibodeau, ils ont brillé par leur maladresse. Avec 36,4% de réussite aux tirs dont 18,2% à trois points (2/11), les locaux ne pouvaient espérer repartir avec la victoire. Les performances des cadres reflètent d'ailleurs à merveille ce manque assez récurent chez les Bulls. Luol Deng (13 pts à 5/16 aux tirs), Carlos Boozer (15 pts, 10 rbds à 6/14 aux tirs) et Joakim Noah (10 pts, 13 rbds à 4/13 aux tirs) n'ont pas montré l'exemple. Avec cette 15e défaite de la saison, pour 20 victoires, les taureaux de l'Illinois sont 6e de la Conférence Est, à une victoire d'Atlanta et de Brooklyn qui les devancent. Dans ces conditions, le retour de Derrick Rose qui a enchaîné les shoots avant le match sur le parquet du United Center se fait attendre. 

Les Clippers en rade, Miami redémarre

Quand les caves se rebiffent, acte II. En accueillant le Orlando Magic, les Los Angeles Clippers, deuxième de la Conférence Ouest,pensaient reprendre la tête et mettre Oklahoma City sous pression. Invaincus au Staples Center cette saison, difficile d'imaginer une autre issue que la victoire pour les locaux. Ce fut vrai 47 minutes durant, avant que J.J Rddick ne sorte de sa boîte pour planter un tir primé assassin. Jamal Crawford manquait finalement le shoot de l'égalisation et laissait les siens concéder leur 9e défaite de la saison (104-101). Les hommes de Vinny Del Negro peuvent s'en vouloir de s'être vus trop beaux dans le money time qu'ils avaient abordé avec huit longueurs d'avance. Les performances majuscules de Blake Griffin (30 pts, 8 rbds) et de Chris Paul (10 pts, 16 passes) n'auront pas suffi à doucher l'enthousiasme d'un Nikola Vucevic colossal (18 pts, 15 rbds), d'un Arron Affalo royal (30 pts, 7 passes, 7 rbds) et d'un J.J Reddick génial (21 pts).

Autre cador mais autre destinée. 5 défaites lors des 8 derniers matches avaient terni le blason du Miami Heat. Alors les champions en titre ont infligé une fessée aux pauvres Sacramento Kings pour montrer qu'ils étaient encore les patrons (128-99). Une fois n'est pas coutume, Mario Chalmers a vampirisé tous les tickets shoots avec 34 points dont 10/13 à longue distance.

Mahinmi et Séraphin assurent

Jooks n'était pas le seul Français de sortie cette nuit. Dans la lignée de ses dernières prestations, Ian Mahinmi a encore été bon avec les Indiana Pacers, auteurs d'une 4e victoire consécutive après s'être offert Miami et New-York cette semaine. Le Rouennais, qui a réalisé son meilleur match de la saison face aux Knicks (13 pts, 6 rbds) a eu droit à 25 minutes de jeu pour 5 points, 8 rebonds, 3 contres et 2 interceptions. A Washington Kevin Srépahin a marqué 8 points et pris 7 rebonds dans la victoire des Wizards face à Atlanta. Il n'a en revanche pas pu se frotter à Johan Petro, qui n'a pas été invité à fouler le parquet du côté des Hawks.

Les résultats de la nuit
Dallas - Memphis                             104 - 83
Philadelphie - Houston                       107 - 100
Detroit - Utah                                87 - 90
Sacramento - Miami                            99 - 128
Chicago - Phoenix                             81 - 97
Washington - Atlanta                          93 - 83
Indiana - Charlotte                           96 - 88
LA Clippers - Orlando                        101 - 104

Jerome Carrere

NBA