Joakim Noah Chicago Boston
Joakim Noah s'impose lors du match Boston-Chicago | JARED WICKERHAM / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Noah et les Bulls sur le fil

Publié le , modifié le

Chicago s'est imposé sur le parquet de Boston au terme de la prolongation (100-99) et d'un match marqué par le duel musclé entre Joakim Noah et son ennemi intime Kevin Garnett. Show de Kevin Durant qui a passé 52 points lors du succès du Thunder face à Dallas (114-117 a.p).

Les Bulls sont quasiment intraitables en déplacement depuis décembre avec  neuf victoires pour deux défaites et totalisent désormais 23 victoires pour 15  défaites (4e de la conférence Est). Plus que Carlos Boozer (19 pts, 20 rbs) ou Noah (14 pts, 13 rbs), Chicago  peut remercier l'Italien Marco Belinelli, auteur d'un improbable panier de la  victoire en déséquilibre à trois secondes de la sirène. Mais le Français des Bulls s'est signalé par ses déclarations d'après-match  à propos de Garnett avec qui il avait déjà eu un différend en 2010: "Ils  essaient de donner des coups d'épaule, des coups faciles pour essayer de vous  faire sortir de votre match (...) Il fait cela depuis longtemps, mais c'est  OK", a lâché, amusé, le pivot de Chicago. Noah a réussi cette fois à conserver un semblant de calme: en 2010, il  avait clairement dit qu'il n'aimait pas Garnett, le qualifiant de "joueur  vicieux".

San Antonio a dominé Golden State (95-88) grâce à sa doublette magique  formée par Tony Parker (25 pts, 8 passes, 4 rbs) et Tim Duncan (24 pts, 2  passes, 10 rbs). Boris Diaw a été utilisé pendant 22 minutes où il a décroché 9 rebonds et  distillé 5 passes. Nando de Colo n'a eu que quatre minutes à se mettre sous la  dent. Golden State, honorable 5e de la conférence Ouest avec 23 victoires pour 15  revers, n'a plus gagné à San Antonio depuis 16 ans, soit 28 défaites sur le  parquet des Spurs, la plus longue série en cours en NBA. 

Durant intenable

Rodrigue Beaubois ne figurait pas sur la feuille de match du duel entre  Dallas et Oklahoma. Il a suivi en spectateur le show Kevin Durant qui a inscrit la bagatelle de  52 points pour donner la victoire à Oklahoma à l'issue de la prolongation sur  le parquet des Mavericks (114-117), confortant ainsi le statut de meilleure  équipe de NBA du Thunder avec sa 32e victoire, pour huit défaites. Washington confirme son réveil avec un succès en déplacement, le premier  après huit défaites de rang, à Denver (112-108). Kevin Séraphin a encore été  très en vue avec 18 points, 7 rebonds et deux ballons volés en 26 minutes. Evan Fournier n'a pas été aligné par l'entraîneur de Denver.

Les résultats

Dallas - Oklahoma : 114 - 117 a.p.
San Antonio - Golden State : 95 - 88
Brooklyn Nets - Atlanta : 94 - 89
Denver - Washington : 108 - 112
Memphis - Sacramento : 85 - 69
Philadelphie - Toronto : 108 - 101 a.p.
Orlando - Charlotte : 100 - 106
Indiana - Houston : 105 - 95
Boston - Chicago : 99 - 100 a.p.

AFP

NBA