Joakim Noah
Joakim Noah | AFP

Noah envers et contre tout

Publié le , modifié le

Auteur d'un remarquable total de 11 contres, Joakim Noah a réalisé son troisième "triple double" en NBA, contribuant largement à la victoire de Chicago sur Philadelphie (93-82). Dans les autres résultats de la soirée, les deux franchises de Los Angeles se sont imposées. Sur le parquet d'Indiana, les Clippers ont gagné 99-91, alors que les Lakers ont dominé à domicile Minnesota 116-94.

Peu après avoir été sélectionné pour la première fois de sa carrière au All Star Game, le pivot franco-américain continue d'épater ses plus fervents supporteurs. Face aux Sixers, Noah a inscrit 23 points, pris 21 rebonds, ajouté 11 contres et même 3 interceptions ! Il est devenu le premier joueur depuis 1998 et un certain Shawn Bradley, à enregistrer au moins 20 points, 20 rebonds et 10 contres. Depuis que les contres ont été officiellement comptabilisés en NBA (lors de la saison 973-74), Noah est le premier à enregistrer ces chiffres tout en affichant au moins 65% de réussite aux tirs, 66,6% pour être précis.

Noah dans l'histoire de la NBA

Réaliser un "triple double" (10 unités dans trois catégories statistiques) est déjà remarquable, mais en réalisé un avec des contres est encore plus surprenant. Noah a ainsi égalé le record historique des Bulls dans cette catégorie, détenu jusqu'alors par Artis Gilmore depuis 1977. Cette performance a surtout permis à Chicago de relever la tête après 8 défaites pour seulement 5 victoires le mois dernier. Les Bulls se retrouvent sixièmes de la Conférence Est, alors qu'ils étaient en tête de la division centrale début février.

Boozer admiratif

"C'est un truc de légende", a commenté son coéquipier Carlos  Boozer, lui-même auteur d'une belle prestation avec 21 points et 12 rebonds. "Je n'ai jamais vu un  pivot faire ce qu'il a fait. On en avait besoin". "C'était un spectacle", a ajouté l'entraîneur des Bulls Tom Thibodeau. Quel effort de sa part! Sa détermination du début à la fin du match était tout simplement incroyable. Quand un joueur produit un tel effort, cela unit et inspire tout le reste de l'équipe".

Romain Bonte

NBA