Spurs San Antonio parker ginobili duncan
Les San Antonio Spurs | AFP

New York fait chuter San Antonio

Publié le , modifié le

Après sept victoires consécutives, San Antonio a vu sa belle série s'interrompre au Madison Square Garden, jeudi, face aux New York Knicks (100-83). Maladroits, les Spurs n'ont surtout pas réussi à stopper Carmelo Anthony ni J.R.Smith, auteurs d'une fin de match de folie.

Trois minutes de jeu. Stephen Jackson ajuste son tir à trois points, le manque et recule sur une serveuse du Madison Square Garden qui prenait la commande du maire de New York, Michael Bloomberg, sur le bord du terrain. Match interrompu et le joueur de San Antonio doit déjà regagner le vestiaire, victime d'une entorse de la cheville droite. Tout le symbole de la mauvaise soirée des Spurs qui ont déjoué et vu leur belle série de sept victoires consécutives s'interrompre brutalement.

Stephen Jackson à terre et J.R.Smith qui survole la fin de match, Spurs et Knicks n'ont pas connu la même soirée. S'appuyant sur une défense de fer, New York a parfaitement cadenassé Tony Parker et les siens. Le Français se contente de 11 points et 6 passes en 24 minutes de jeu, guère aidé par les 4 points et 4 rebonds de Boris Diaw. Seul Nando de Colo (9 pts à 100% aux tirs en 9 minutes) peut tirer quelques satisfactions de sa soirée. Mais c'est aussi l'adresse qui a pénalisé la franchise texane (36%). Dominés sous les panneaux, les Spurs n'ont pas réussi à contenir Carmelo Anthony, même si Melo doit se contenter de 23 points au compteur après en avoir inscrit 45 contre Portland mardi.

Après deux défaites de rang, les joueurs de Big Apple ont remis la machine en marche au prix d'une fin de rencontre tonitruante. Alors qu'il restait sur 25 points en quatre matches, J.R.Smith a pris feu au retour des vestiaires (15 de ses 20 points inscrits), inscrivant notamment un dunk acrobatique dans le dernier quart-temps qui a fait se lever le public du Madison Square Garden. Lors des 17 dernières minutes de jeu, les Knicks ont infligé un 44-31 à leurs adversaires pour prendre le large, grâce notamment à la réussite à trois points de Steve Novak (15 pts, 5/7 à 3 pts) tandis que Tyson Chandler faisait la loi sous les paniers (10 pts, 14 rbs). Les stars de San Antonio n'avaient plus qu'à assister impuissantes à la fin du match depuis le banc de touche où Gregg Popovych les avait reléguées une fois le match plié.

Résultats de la nuit
NY Knicks - San Antonio 100-83
Denver - Minnesota 97 - 101

NBA