Jamal Murray
Jamal Murray (Denver Nuggets) a planté 48 points contre les Celtics. | AFP

NBA : Warriors, Nuggets et Raptors écrasent la NBA, Cleveland s'enfonce

Publié le , modifié le

Les Golden State Warriors, emmenés par un prolifique Klay Thompson, ont conforté leur siège de leader de la conférence Ouest lundi soir en engrangeant une huitième victoire consécutive en NBA, tandis que Toronto poursuit sa promenade de santé à l'Est.

Bien aidés aussi par ses stars Kevin Durant (22 points) et Stephen Curry (19), en plus des 28 points de Klay Thompson, les Warriors se sont confortablement imposés 117-101 face aux Grizzlies de Memphis, malgré un début de match apathique. Les deux équipes étaient à égalité parfaite (58-58) à la mi-temps, avant que la franchise californienne n'accélère le rythme sur le troisième quart-temps pour prendre un avantage décisif. Grâce à cette nouvelle victoire, l'équipe basée à Oakland affiche des statistiques affolantes: 10 matches gagnés, un perdu.

Denver en embuscade derrière les Warriors

A l'Ouest, seul Denver, deuxième, parvient à suivre le rythme infernal imposé par les tenants du titre. Les Nuggets se sont imposés (115-107) face aux Boston Celtics ce lundi, une neuvième victoire contre une défaite. Ils ont notamment été portés par un Jamal Murray à 48 points, dont cinq shoots à trois points, quatre passes décisives et cinq rebonds. L'arrière canadien a survolé le match mais a agacé, aussi, sur son énième tir à trois points alors que le buzzer avait déjà sonné la fin du match.

Résultat ? Le joueur de Boston Kyrie Irving (31 points) s'est emporté contre ce geste perçu comme un manque de respect et jeté violemment la balle dans les gradins. "Il est jeune, il apprend encore", a tempéré le coach des Nuggets Michael Malone à propos de Murray, 21 ans. "Je pense que ce n'était pas un manque de respect. Il essayait d'atteindre les 50 points, ce qu'on peut comprendre."

Ça plane pour OKC et les Raptors

Dans le ventre mou du classement à l'Ouest, Oklahoma City poursuit sa belle série avec une cinquième victoire consécutive à domicile, en s'imposant 122-116 face aux New Orleans Pelicans. La fête a toutefois été un peu gâchée par la blessure à la cheville gauche du meneur Russell Westbrook, qui a dû quitter ses coéquipiers en boitant.

Mal retombé sur une action où il disputait un rebond, le MVP 2017 est rentré directement aux vestiaires pendant le troisième quart-temps. La blessure du joueur de 29 ans, confirmée par son équipe, est une mauvaise nouvelle pour le Thunder, alors que Westbrook a déjà raté deux matches cette saison après son opération du genou droit. Paul George a ensuite pris le jeu à son compte, en inscrivant 23 points.

A l'Est, Toronto fait toujours la loi. En battant lundi soir l'Utah 115-107 à Salt Lake City, les Raptors ont obtenu une dixième victoire en onze matches. Ils se sont appuyés sur la performance de Kyle Lowry (17 pts, 7 rebonds, 11 passes), en l'absence de la star de l'équipe Kawhi Leonard, toujours pas remis d'une blessure à un pied.

Nouvel entraîneur, nouvelle défaite pour Cleveland

Dynamique inverse pour les Cleveland Cavaliers, qui se sont à nouveau inclinés lundi soir 102-100 face à Orlando. L'équipe, orpheline de la superstar LeBron James, partie chez les Lakers, avait officialisé lundi le passage d'interimaire à permanent de l'entraîneur Larry Drew pour succéder à Tyronn Lye, licencié le 28 octobre après un début de saison calamiteux. Avec cette neuvième défaite en dix matches, les champions NBA 2016 et champions à l'Est en 2017 et 2018 sont lanterne rouge de leur conférence.

France tv sport @francetvsport