Nouveau rôle pour Tony Parker avec les Spurs
Nouveau rôle pour Tony Parker avec les Spurs | Eric Gay/AP/SIPA

NBA : Tony Parker n'est plus le meneur titulaire des San Antonio Spurs

Publié le , modifié le

Tony Parker n'est plus le meneur titulaire des San Antonio Spurs : Gregg Popovich l'a annoncé dimanche à l'ancien international français qui s'est aussitôt engagé à "aider de son mieux" son successeur, Dejounte Murray.

Changement de taille du côté de San Antonio : Tony Parker n'est plus le meneur de la franchise texane. Remplaçant lors de la défaite des siens face à Indiana cette nuit (94-86), le meneur français a officialisé la nouvelle à l'issue du match : le N°9 ne fait plus partie du cinq majeur des Spurs, 17 ans après son arrivée du côté de San Antonio. "L'entraîneur (Gregg Popovich) m'a annoncé avant le match qu'il pensait que l'heure était venue", a-t-il expliqué. "Je lui ai répondu : - Oh, il n'y a pas de problème pour moi -. Comme pour Manu (Ginobili), comme pour Pau (Gasol), il fallait bien que ce jour arrive", a poursuivi Parker. 

La fin d'une époque

Une page se tourne donc du côté de la franchise texane, où Tony Parker n'avait plus débuté un match sur le banc depuis avril 2010. Face à Indiana, le Français débutait pour la 14e fois seulement un match sur la touche, sur un total de 1165 matches avec les Spurs. San Antonio tourne donc en douceur la page de leur période faste symbolisée par le Big Three Duncan-Ginobili-Parker, et le Français semble déjà prêt pour préparer l'après aux côtés de son successeur désigné à la mène : l'Américain Dejounte Murray. "Je vais aider DJ (Dejounte Murray) du mieux que je peux et donner mon meilleur avec les remplaçants", a martelé Parker qui arrive en fin de contrat en juin prochain.

L'exemple Ginobili

Pour son premier match comme nouveau meneur des Spurs, Murray a fini la rencontre avec huit points, sept rebonds et quatre passes décisives en 28 minutes, tandis que Parker a marqué 12 points et réussi cinq passes décisives en 20 minutes. S'il n'imitera pas son ancien coéquipier Tim Duncan, resté titulaire pendant 19 saisons avec les Spurs jusqu'à son départ à la retraite en 2016, Parker a un bel exemple de longévité à ses côtés sur le banc avec Ginobili. A 40 ans, l'Argentin tourne à des moyennes de 9,1 points et 2,4 passes décisives par match, avec encore des beaux coups d'éclat, comme ses deux matches de suite à plus de 20 points début janvier. Parker est lui confiant : "J'ai toujours l'intention d'apporter ma contribution, comme je l'ai fait ce soir (...) Il faut attendre dix-onze mois pour être vraiment de retour d'une telle blessure, à moi d'être patient", a-t-il assuré. Histoire d'espérer atteindre les 20 saisons avec les Spurs, objectif qu'il s'est fixé d'ici la fin de sa carrière. Rendez-vous est pris en 2021.

francetv sport @francetvsport