Tony Parker
Tony Parker | AFP

NBA : Tony Parker annonce la fin de sa carrière

Publié le , modifié le

Le basketteur français Tony Parker a annoncé à ESPN sa décision de mettre un terme à sa carrière. Le meneur de jeu de 37 ans, drafté en 2001 par San Antonio, a passé 17 saisons dans le Texas, avant de rejoindre Charlotte pour un dernier tour de piste.

Clap de fin pour le plus grand champion du basket français. Tony Parker, quatre fois champion de NBA avec les San Antonio Spurs, a annoncé mettre un terme à sa carrière, à 37 ans. "Je vais prendre ma retraite, a-t-il expliqué à ESPN. Beaucoup de choses différentes m'ont amené à cette décision. Mais, à la fin de la journée, si je ne peux plus être Tony Parker et viser un titre, je ne veux plus jouer au basket." Il suit ainsi les pas de ses mythiques coéquipiers Tim Duncan et Manu Ginobili, avec qui il formait le Big Three des Spurs entre 2003 et 2016. 

Dix-sept ans aux Spurs

Le meneur de jeu avait rejoint Charlotte l'an dernier, après 17 saisons dans le Texas, où il avait été drafté en 2001. Avec les Hornets, il a manqué de peu la qualification pour les play-offs. Avec son compatriote Nicolas Batum, ils ont terminé à la 9e place de la conférence Est. Sacré en 2003, 2005, 2007 et 2014 avec les Spurs, il a également remporté l'Euro 2013 avec l'équipe de France, recevant au passage le titre de meilleur joueur de la compétition. 

Parker est longuement revenu sur sa décision pour ESPN. "La saison dernière était différente pour moi, a-t-il souligné. J'ai passé un super moment à Charlotte. C'était très différent après dix-sept ans aux Spurs. J'ai su que le temps avait changé, j'étais très nostalgique. Et être loin de ma famille, à San Antonio, a joue également. J'en ai conclu qu'il était temps de passer à autre chose. J'ai beaucoup de choses géniales dans ma vie. Une belle famille, de beaux enfants. Et je veux passer plus de temps avec eux.

"Je joue au basket pour gagner quelque chose"

L'impossibilité de viser un nouveau trophée a également convaincu le basketteur européen le plus titré en NBA. "Pendant 17 ans, chaque année avec les Spurs, je me disais qu'on avait une chance de gagner le titre. C'était étrange d'arriver dans une équipe et se dire "On n'a aucune chance de gagner". Et même si j'ai passé un bon moment, les joueurs de Charlotte ont été super avec moi et sont de très bonnes personnes, à la fin de la journée, je joue au basket pour gagner quelque chose.  Et ça a toujours été comme ça avec les Spurs et l'équipe de France. Si je ne joue pas pour un titre, je me demande pourquoi je joue. Et ça a été très dur de retrouver la motivation et la concentration pour jouer.

Tony Parker, qui va revenir vivre à San Antonio, a déjà préparé sa reconversion en devenant l'actionnaire majoritaire de l'ASVEL Lyon-Villeurbanne en 2014. Il a également racheté le club féminin du Lyon Basket en 2017, amenant le club à un titre de championnes de France cette année. 

à voir aussi NBA : Tony Parker, une retraite déjà bien dessinée NBA : Tony Parker, une retraite déjà bien dessinée